Insight Article Desktop Banner
 
 
Global Equity Observer
  •  
mai 18, 2022

Un pas en avant, deux pas en arrière

Insight Video Mobile Banner
 
mai 18, 2022

Un pas en avant, deux pas en arrière


Global Equity Observer

Un pas en avant, deux pas en arrière

Share Icon

mai 18, 2022

 
 

Selon nous, l’univers de la santé regorge naturellement d’entreprises défensives de grande qualité. Très souvent, des brevets, des réglementations et des contrats de longue durée protègent les revenus et forment d'importantes barrières à l’entrée. Il importe en revanche d’analyser individuellement le potentiel à long terme des entreprises, car il peut exister d’importants écarts d’une situation à l’autre.

 
 

Il ne suffit pas de se fier à la longue durée des brevets, à des tarifs élevés et à des thérapies vieilles de plusieurs dizaines d'années. Nous recherchons des entreprises capables d'innover, de proposer des thérapies et des traitements nouveaux, de participer à des changements de paradigme scientifiques : autant de facteurs à même d’affecter directement leur capacité bénéficiaire et leur faculté de générer une forte rentabilité des fonds propres opérationnels. L’une des plus importantes transformations à prendre en compte à l’égard de nos positions dans le domaine de la santé est le développement de la « médecine personnalisée ». La médecine personnalisée a trait à de nombreux aspects de la chaîne de valeur des soins de santé et ouvre la voie à des thérapies nouvelles et des traitements de maladies autrefois jugées incurables.

Par exemple, le syndrome d’Usher, une maladie génétique rare qui entraîne la surdité et des troubles de la vision chez les jeunes enfants et pour laquelle il n’existe aucun traitement à l’heure actuelle. La formulation de traitements pour les maladies comme celle-ci sera révolutionnaire, mais la science et la technologie utilisées n’ont rien de nouveau : il s’agit du processus de séquençage du génome, qui consiste à comparer le patrimoine génétique d'une personne touchée par une maladie spécifique avec celui d'une personne saine afin de permettre aux chercheurs d’identifier le gène en cause. En 1990, le premier séquençage du génome humain a coûté 5,5 milliards de dollars et a duré 13 ans ; aujourd'hui, cela prend moins d'un jour pour un coût d’environ 200 dollars. Le syndrome d’Usher pourrait être soigné lorsque le gêne défaillant pourra être remplacé par un gêne indemne, afin de prévenir la série de symptômes précédant la surdité et les troubles de la vision. Le séquençage du génome joue déjà un rôle central dans le développement des traitements de certaines maladies. L’immunothérapie, par exemple, attaque directement les cancers d'une manière innovantes en modifiant l’expression des gènes dans les cellules cancéreuses. Entrez dans l’ère de la médecine personnalisée : le traitement de patients à partir de leur propre patrimoine génétique et de leur risque de maladie.

 
 
"
La médecine personnalisée impacte de nombreux aspects de l’univers de la santé et ouvre la voie à des thérapies nouvelles et des traitements de maladies autrefois jugées incurables.
 
 
 

Un pas en avant : les promesses de la médecine personnalisée

La révolution du génome permet de changer une vision de la santé applicable à tous en une nouvelle approche personnalisée. Recourir à l’approche traditionnelle « pour tous » revient à se rendre dans un magasin de chaussures et en acheter une paire sans vérifier la taille ni l’essayer. La médecine personnalisée consiste à adapter sur mesure un traitement médical aux caractéristiques génétiques individuelles de chaque patient et à sa maladie spécifique. Développé par une multinationale pharmaceutique suisse, le médicament Zolgensma est peut-être l’exemple le plus frappant en matière de thérapie génique, un type particulier de médecine personnalisée. Zolgensma remplace un gène défaillant par un gène sains et est utilisé dans le traitement de l’amyotrophie spinale chez les jeunes enfants. Bien qu’elles soient coûteuses et à un stade de développement précoce, les thérapies géniques promettent de soigner de multiples problèmes de santé.

Un autre exemple de médecine personnalisée est celui du médicament Enhertu, d'une société biopharmaceutiques anglo-suédoise, et qui est source d’importants progrès en matière de la lutte contre le cancer. Les chimiothérapies existantes visent un ensemble de cellules, y compris celles qui sont saines, dans la volonté d’éliminer les cellules cancéreuses. Enhertu a recours à une technologie complexe qui permet d’adresser la chimiothérapie  uniquement  aux cellules cancéreuses, ce qui préserve donc les cellules saines et permet aux médecins d'administrer une plus grande quantité de ce médicament toxique et puissant dans une zone localisée. Enhertu pourrait permettre de guérir certains types très particuliers de cancer du sein pour lesquels il existe encore très peu de traitements disponibles.

Deux pas en arrière : les écueils de la médecine personnalisée

Le développement de médicaments personnalisés est un parcours semé d’embûches. Les sociétés pharmaceutiques sont confrontées aux menaces habituelles des échecs des essais cliniques, lorsque les traitements ne sont pas efficaces ou pas assez sûrs. Même quand les médicaments passent le stade des essais et sont approuvés par les autorités de réglementation, il arrive que certains comportent des effets secondaires indésirables. Pour certaines thérapies géniques, seulement 25 % des patients potentiels sont éligibles au traitement en raison de leur coût prohibitif et de questions de sécurité. Pour couronner le tout, certains médecins souhaitent disposer d’antécédents plus fournis en matière de sécurité avant d’administrer un traitement unique, dont les effets seront irréversibles pendant toute la vie du patient. Dans le cas de maladies comme l’hémophilie, il arrive que les patients préfèrent s’en tenir aux traitements existants et avoir un recul de 10 à 20 ans pour voir si les thérapies tiennent bien leurs promesses. Mais tous n’ont pas ce luxe. L’espérance de vie des enfants atteints d’amyotrophie spinale est d’à peine deux ans, ce qui signifie que Zolgensma peut être potentiellement salvatrice. Pour certains, le progrès promis vaut de prendre le risque.

Impact de la révolution de la médecine personnalisée sur l’investissement dans le secteur de la santé

Quelle est la signification des promesses et des risques de la médecine personnalisée sur la sélection des titres dans le secteur médical ? Nous ne détenons pas d’entreprises au seul motif qu’elles développent un médicament précis. Certaines disposent d’une seule thérapie (comme les biotechs en stade précoce) et se situent en première ligne du progrès, mais sont aussi les premières victimes en cas de revers. Les investissements reposant sur un seul médicament comportent par ailleurs un important risque de concentration et ne donnent pas nécessairement lieu à une forte capacité bénéficiaire à long terme, notamment à cause de l’expiration du brevet du médicament en question (généralement une dizaine d'années après son approbation).

Heureusement, cette révolution ne se limite pas aux médicaments. L’adoption de la médecine personnalisée nécessite des ajustements considérables dans les modes d’administration, de paiement et de suivi des soins de santé, ce qui crée des bénéficiaires indirects constituant autant d'opportunités d'investissement.

Tout comme les traitements, les diagnostics et le suivi des maladies deviennent également plus ciblés et plus complexes. Comment savoir quelle thérapie prescrire à un patient sans possibilité de diagnostiquer convenablement son type de maladie ? Les diagnostics dictent 70 % des décisions de traitement, et si les traitements évoluent, les diagnostics doivent églament le faire Les tests diagnostiques sont un pan essentiel de l’économie de la santé. Si les médecins peuvent diagnostiquer correctement le marqueur d'une maladie grâce à des tests, les systèmes de santé ne gâchent pas de médicaments sur des patients qui n’auraient jamais réagi au traitement en premier lieu. Aux États-Unis, des sociétés diversifiées dans le domaine de la santé et des sciences et technologies sont les premières à développer des tests diagnostiques moléculaires utilisés pour évaluer le caractère adapté de traitements personnalisés. Les sociétés qui élaborent les diagnostics ont l’avantage d’être exposées à la tendance du développement de traitements de plus en plus complexes, sans avoir les risques associés aux essais cliniques infructueux, aux expirations des brevets et aux pressions sur les prix.

Des progrès considérables ont été réalisés en matière de développement et d’offre de médecine personnalisée. Ces avantages révolutionnaires pour les patients viennent par ailleurs doper le potetiel des investissements de grande qualité.

 
 

Considérations sur les risques

Il ne peut être garanti qu’un portefeuille atteindra son objectif d’investissement. Les portefeuilles sont sujets au risque de marché, c’est-à-dire à la possibilité que la valeur de marché des titres en portefeuille baisse. Les valeurs boursières peuvent varier quotidiennement en fonction de facteurs économiques ou d’autre nature (par ex. catastrophes naturelles, crises sanitaires, terrorisme, conflits et troubles sociaux) qui ont des répercussions sur les marchés, les pays, les entreprises ou les gouvernements. Il est difficile de prévoir le calendrier, la durée et les éventuels effets négatifs (par ex. liquidité du portefeuille) liés à de tels événements. En conséquence, cette stratégie expose l’investisseur à des pertes potentielles. Nous attirons votre attention sur le fait que cette stratégie peut comporter d’autres types de risques. L’évolution de l’économie mondiale, des dépenses et des préférences de consommation, de la concurrence, de la démographie, des réglementations publiques et des conditions économiques peut pénaliser les sociétés internationales et peut avoir un impact négatif plus prononcé sur la stratégie que si les actifs de la stratégie étaient investis dans un éventail plus large de sociétés. En général, la valeur des actions varie également en fonction des activités spécifiques d’une entreprise. Les investissements sur les marchés étrangers s’accompagnent de risques particuliers, notamment les risques de change, politiques, économiques et de marché. Les actions de sociétés de petites et moyennes capitalisations présentent des risques spécifiques, tels que des gammes de produits, des marchés et des ressources financières limitées, et une volatilité supérieure à celles des entreprises de grandes capitalisations plus solidement établies. Les risques associés aux investissements dans les marchés des pays émergents sont plus élevés que sur les marchés développés étrangers. Les instruments dérivés peuvent augmenter les pertes de façon disproportionnée et avoir un impact significatif sur la performance. Ils peuvent également être soumis aux risques de contrepartie, de liquidité, de valorisation, de corrélation et de marché. Les titres illiquides peuvent être plus difficiles à vendre et à valoriser que les titres cotés en bourse (risque de liquidité). Les portefeuilles peu diversifiés investissent dans un nombre plus restreint d’émetteurs. De ce fait, toute évolution de la situation financière ou de la valeur de marché d’un émetteur donné est susceptible d’entraîner une volatilité accrue. La performance relative des stratégies ESG qui intègrent l’investissement d’impact et / ou des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) peut diverger de celle d’autres stratégies ou d’indices de référence généraux du marché, selon que ces secteurs ou ces investissements ont la faveur ou non du marché. Par conséquent, rien ne garantit que les stratégies ESG produiront une meilleure performance. 

 
helena.miles
Senior Associate
International Equity Team
 
 
Fonds présentés
 
 
 
 
 

INFORMATIONS IMPORTANTES

Il n’y a aucune garantie qu’une stratégie d’investissement fonctionnera dans toutes les conditions du marché et il revient à chaque investisseur d’évaluer sa capacité à investir à long terme, surtout pendant les périodes de détérioration du marché.

Les comptes dédiés gérés séparément peuvent ne pas être adaptés pour tous les investisseurs. Les comptes dédiés gérés conformément à cette Stratégie peuvent détenir des titres qui ne suivent pas nécessairement la performance d’un indice particulier. Un niveau d’investissement minimum est requis.

Vous trouverez des informations importantes sur les gestionnaires financiers dans la partie 2 du formulaire ADV.

Les opinions et les points de vue et/ou les analyses exprimés sont ceux de l’auteur ou de l’équipe de gestion à la date de publication : ils peuvent être modifiés à tout instant au gré de l’évolution des conditions de marché ou de la conjoncture économique et ne pas se concrétiser.

En outre, les opinions ne seront pas mises à jour ou corrigées dans le but de refléter les informations publiées a posteriori, des situations existantes ou des changements se produisant après la date de publication. Les opinions exprimées ne reflètent pas les opinions de tous les gérants de portefeuille de Morgan Stanley Investment Management (MSIM) et ses filiales et sociétés affiliées (collectivement désignées par « la Société »). Elles peuvent ne pas être prises en compte dans toutes les stratégies et les produits proposés par la société.

Ce document a été préparé sur la base d’informations publiques, de données élaborées en interne et d’autres sources externes jugées fiables. Toutefois, aucune garantie n’est donnée quant à la fiabilité de ces informations et la Société n’a pas cherché à vérifier en toute indépendance les informations provenant de sources publiques et externes.

Ce document constitue une communication générale, qui n’est pas impartiale et toute l’information qu’il contient a été préparée uniquement à des fins d’information et de formation et ne constitue pas une offre ni une recommandation d’achat ni de vente d’un titre en particulier ni d’adoption d’une stratégie d’investissement particulière. Les informations contenues dans le présent document ne s’appuient pas sur la situation d’un client en particulier. Elles ne constituent pas un conseil d’investissement et ne doivent pas être interprétées comme constituant un conseil en matière fiscale, comptable, juridique ni réglementaire. Avant de prendre une décision d’investissement, les investisseurs doivent solliciter l’avis d’un conseiller juridique et financier indépendant, y compris s’agissant des conséquences fiscales.

Les graphiques et diagrammes fournis dans le présent document le sont uniquement à titre d’illustration. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

La stratégie d’investissement du compte représentatif a été appliquée d’une manière similaire à celle appliquée aux comptes dédiés et autres véhicules d’investissement de l’équipe, c’est-à-dire faisant l’objet d’une gestion active. Cependant, les décisions de gestion de portefeuille prises pour ce compte représentatif peuvent différer (par exemple, en termes de liquidité ou de diversification) des décisions que l’équipe de gestion de portefeuille aurait pu prendre dans le cadre de comptes dédiés ou d’autres véhicules de placement. En outre, les positions et l’activité du portefeuille du compte représentatif peuvent ne pas être représentatives de certains comptes dédiés gérés selon cette stratégie en raison de directives d’investissement différentes ou de restrictions imposées par le client.

Les indices ne sont pas gérés et ne comprennent ni frais, ni droits, ni commissions de vente. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Tout indice mentionné dans le présent document est la propriété intellectuelle du fournisseur concerné (y compris les marques déposées). Les produits basés sur des indices ne sont pas recommandés, avalisés, vendus ou promus par le fournisseur concerné, qui se dégage de toute responsabilité à leur égard.

Ce document n’est pas un produit du département de recherche de Morgan Stanley et ne doit pas être considéré comme un document ou une recommandation de recherche.

La Société n’a pas autorisé les intermédiaires financiers à utiliser ni à distribuer le présent document, à moins que cette utilisation et cette distribution ne soient effectuées conformément à la législation et à la réglementation en vigueur. De plus, les intermédiaires financiers sont tenus de s’assurer que les informations contenues dans ce document soient adaptées aux personnes à qui ils le fournissent en termes de leur situation et de leurs objectifs. La Société ne peut être tenue responsable et rejette toute responsabilité en cas d’utilisation abusive de ce document par tout intermédiaire financier.

Ce document peut être traduit dans d’autres langues. Lorsqu’une telle traduction est faite, seule la version anglaise fait foi. S’il y a des divergences entre la version anglaise et une version de ce document dans une autre langue, seule la version anglaise fait foi.

Il est interdit de reproduire, copier, modifier, utiliser pour créer un document dérivé, interpréter, afficher, publier, poster, mettre sous licence, intégrer, distribuer ou transmettre tout ou une partie de ce document, directement ou indirectement, ou de divulguer son contenu à des tiers sans le consentement écrit explicite la Société. Il est interdit d’établir un hyperlien vers ce document, à moins que cet hyperlien ne soit destiné à un usage personnel et non commercial. Toutes les informations contenues dans le présent document sont la propriété des auteurs et sont protégées par la loi sur les droits d’auteur et par toute autre loi applicable.

Morgan Stanley Investment Management est la division de gestion d’actifs de Morgan Stanley.

DISTRIBUTION

Ce document s’adresse et ne doit être distribué exclusivement qu’aux personnes résidant dans des pays ou territoires où une telle distribution ou mise à disposition n’est pas contraire aux lois et réglementations locales en vigueur.

MSIM, la division de gestion d’actifs de Morgan Stanley (NYSE : MS) et ses sociétés affiliées ont passé des accords pour commercialiser leurs produits et services respectifs. Chaque société affiliée de MSIM est réglementée de manière appropriée dans la juridiction où elle opère. Les sociétés affiliées à MSIM sont : Eaton Vance Management (International) Limited, Eaton Vance Advisers International Ltd, Calvert Research and Management, Eaton Vance Management, Parametric Portfolio Associates LLC, Atlanta Capital Management LLC et Eaton Vance Management International (Asia) Pte. Ltd.

Ce document a été publié par une ou plusieurs des entités suivantes :

EMEA :

Ce document s’adresse aux clients professionnels/investisseurs accrédités uniquement.

Dans l’UE, les documents de MSIM et d’Eaton Vance sont publiés par MSIM Fund Management (Ireland) Limited (« FMIL »). FMIL est une société privée à responsabilité limitée par actions immatriculée en Irlande sous le numéro 616661 et réglementée par la Banque Centrale d’Irlande. Son siège social est situé à l’adresse The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande.

En dehors de l’UE, les documents de MSIM sont publiés par Morgan Stanley Investment Management Limited (MSIM Ltd), une société agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Enregistrée en Angleterre. Numéro d’enregistrement : 1981121. Siège social : 25 Cabot Square, Canary Wharf, London E14 4QA.

En Suisse, les documents de MSIM sont publiés par Morgan Stanley & Co. International plc, Londres, succursale de Zurich, une société agréée et réglementée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (« FINMA »). Siège social : Beethovenstrasse 33, 8002 Zurich, Suisse.

En dehors des États-Unis et de l’Union européenne, les documents d’Eaton Vance sont publiés par Eaton Vance Management (International) Limited (« EVMI ») 125 Old Broad Street, Londres, EC2N 1AR, Royaume-Uni, qui est agréé et réglementé au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority.

Italie : MSIM FMIL (succursale de Milan), (Sede Secondaria di Milano), Palazzo Serbelloni Corso Venezia, 16 20121 Milan, Italie. Pays-Bas : MSIM FMIL (succursale d’Amsterdam), Tour Rembrandt, 11e étage Amstelplein 1 1096HA, Pays-Bas. France : MSIM FMIL (succursale de Paris), 61, rue de Monceau, 75008 Paris, France. Espagne : MSIM FMIL (succursale de Madrid), Calle Serrano 55, 28006, Madrid, Espagne.

MOYEN-ORIENT

Dubaï : MSIM Ltd (Bureau de représentation, Unit Precinct 3-7 th Floor-Unit 701 and 702, Level 7, Gate Precinct Building 3, Dubai International Financial Centre, Dubaï, 506501, Émirats arabes unis. Téléphone : +97 (0)14 709 7158).

EVMI fait appel à une organisation tierce au Moyen-Orient, Wise Capital (Middle East) Limited (« Wise Capital »), pour promouvoir les capacités d’investissement d’Eaton Vance auprès des investisseurs institutionnels. Pour ces services, Wise Capital reçoit une rémunération calculée sur la base des actifs pour lesquels Eaton Vance fournit des conseils d’investissement à la suite de ces mises en relation.

États-Unis

Les comptes dédiés gérés séparément peuvent ne pas être adaptés pour tous les investisseurs. Les comptes dédiés gérés conformément à la Stratégie comprennent un certain nombre de titres et ne reproduisent pas nécessairement la performance d’un indice. Les investisseurs doivent étudier attentivement les objectifs d’investissement, les risques et les frais associés à la stratégie avant d’investir. Un niveau d’investissement minimum est requis. Vous trouverez des informations importantes sur les gestionnaires financiers dans la partie 2 du formulaire ADV.

Veuillez examiner attentivement les objectifs de placement, les risques, les frais et les dépenses des fonds avant d’investir. Les prospectus contiennent cette information ainsi que d’autres renseignements sur les fonds. Vous pouvez télécharger nos prospectus sur morganstanley.com/im ou en composant le 1-800-548-7786. Veuillez lire attentivement les prospectus avant d’investir.

Morgan Stanley Distribution, Inc. est le distributeur des fonds Morgan Stanley.

NON ASSURÉ PAR LE FDIC | ABSENCE DE GARANTIE BANCAIRE | POSSIBLE PERTE DE VALEUR | NON ASSURÉ PAR DES AGENCES GOUVERNEMENTALES FÉDÉRALES | NE CONSTITUE PAS UN DÉPÔT

 

Ce document est une communication promotionnelle.

Les utilisateurs sont invités à prendre connaissance des Conditions d’utilisation avant d’engager toute procédure, car celles-ci mentionnent des restrictions légales et réglementaires applicables à la diffusion des informations relatives aux produits d’investissement de Morgan Stanley Investment Management.

Les services décrits sur ce site Web peuvent ne pas être disponibles dans certaines juridictions ou pour certaines personnes. Merci de consulter nos Conditions d’utilisation pour de plus amples informations.


Confidentialité    •    Conditions d'utilisation

©  Morgan Stanley. Tous droits réservés.