Insight Article Desktop Banner
 
 
2020 Outlook
  •  
novembre 30, 2019
Le ralentissement de la croissance trouve son origine dans 4 mots en D
Insight Video Mobile Banner
 
novembre 30, 2019

Le ralentissement de la croissance trouve son origine dans 4 mots en D


2020 Outlook

Le ralentissement de la croissance trouve son origine dans 4 mots en D

Share Icon

novembre 30, 2019

 
 

Nous ne considérons pas nos perspectives pour 2020 comme étant optimistes ou pessimistes, mais simplement réalistes. Elles résultent de la prise de conscience que le miracle économique de l’après-guerre a pris fin, que les forces qui l’ont favorisé ne font plus ressentir leurs effets et que chaque pays doit revoir à la baisse ses ambitions de croissance.

 
 

Durant les premières décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, la croissance a été tirée par le baby-boom et l’augmentation de la productivité. Lorsque la croissance de la population et de la productivité a commencé à quelque peu ralentir autour des années 80, deux nouveaux moteurs de croissance sont apparus : la dette et la mondialisation. Après l’avoir emporté sur l’inflation, les banques centrales ont commencé à abaisser leurs taux et l’endettement à l’échelle globale a commencé à augmenter trois fois plus vite que l’économie mondiale. Et lorsque les pays ont commencé à ouvrir leurs frontières aux flux de marchandises, de capitaux et de personnes, la mondialisation a pris son essor et donné un considérable coup de fouet à la croissance.

Vint alors le choc de la crise financière mondiale de 2008. Les flux transfrontaliers de personnes se sont arrêtés, les flux de marchandises ont commencé à diminuer et les flux de capitaux se sont effondrés, tandis que les banques internationales se repliaient à l’intérieur de leurs propres frontières. Sous l’effet du ralentissement de la mondialisation et, ce faisant, de la réduction de la concurrence, en plus du fait qu’une grande partie de la dette accumulée à l’échelle mondiale (désormais plus de 300 % du PIB mondial1) avait été affectée à des investissements improductifs, la croissance de la productivité de la main-d’œuvre dans le monde est tombée d’un taux annuel moyen de 2,5 % entre le milieu des années 60 et 2008 à moins de 1 % depuis lors - voir le Graphique 1.2

 
 
 
Graphique 1: La croissance de la productivité a continué de baisser après 2008
Market-Outlook-2020-GEM-FR-1
 

Source : OCDE, croissance de la productivité de la main-d’œuvre dans les pays de l’OCDE

 
 

Dans le même temps, et pour des raisons qui n’avaient rien à voir avec la crise de 2008, une baisse à long terme des taux de natalité commençait à réduire les populations actives nationales. Entre 1950 et 2008, la croissance annuelle de la population mondiale en âge de travailler s’est établie en moyenne à près de 2 %. Depuis lors, elle n’est plus que de 1 % en moyenne - voir le Graphique 2.Une diminution du nombre de travailleurs se traduit directement par une baisse de la croissance économique. Le nombre de pays dans lesquels la population en âge de travailler diminue est passé de 2 en 1985 à 46 aujourd’hui4, y compris dans de grandes puissances telles que l’Allemagne et le Japon, ou la Chine et la Russie, et il est bien parti pour doubler et atteindre près de 903 au cours des prochaines décennies.

 
 
 
Graphique 2: La croissance de la population en âge de travailler a commencé à chuter vers 2008
Market-Outlook-2020-GEM-FR-2
 

Source : Nations Unies, au 31 décembre 2018. La population en âge de travailler désigne les personnes âgées de 15 à 64 ans. Les prévisions sont susceptibles de changer et pourraient ne pas se concrétiser.

 
 

Ainsi, en ce début d’année 2020, les dirigeants se doivent de reconnaître que nous vivons dans une économie mondiale fortement freinée par les quatre D : Dépopulation, Diminution de la productivité, Dé-mondialisation et Dette massive. Le taux moyen de la croissance mondiale pendant les décennies miraculeuses d’après-guerre était de 4 % ; aujourd’hui, son potentiel est inférieur à 3 %.5

Certains pays qui bénéficient encore d’une croissance de leur population, d’une augmentation de la productivité, d’un essor de leurs échanges commerciaux ou d’un marché intérieur robuste et d’un faible endettement se comporteront relativement bien dans l’ère des quatre D. Parmi les probables gagnants en 2020, nous incluons notamment l’Indonésie, les Philippines, le Mexique et le Brésil qui, pour diverses raisons, sont relativement épargnés par la dépopulation, la dé-mondialisation et le niveau d’endettement mondial. Au sein des pays développés, l’Allemagne et les Pays-Bas apparaissent comparativement solides.

Mais aucun pays, riche ou pauvre, ne peut maintenir les taux de croissance de l’ère miraculeuse de l’après-guerre dès lors que le reste de l’économie mondiale ralentit partout autour de lui. Compte tenu de la forte détérioration du potentiel de la croissance mondiale, chaque catégorie de pays doit revoir ses ambitions à la baisse et les ramener à des niveaux plus réalistes. Des pays pauvres tels que l’Inde mettent encore tout en œuvre pour générer une croissance de 7 %, mais ils devraient abaisser leurs ambitions à 5 %. Des pays à revenu intermédiaire comme la Chine visent toujours une croissance supérieure à 5 %, alors que 3 % à 4 % est plus réaliste. Des pays riches tels que les États-Unis doivent comprendre que 1 % à 2 % est la nouvelle norme.

Le risque est que de nombreux hommes politiques continuent à s’employer à renouer avec les taux de croissance de l’ère miraculeuse en accumulant les dépenses et la dette. Ils ne peuvent pas forcer les économies à croître au-delà de leur potentiel pendant longtemps et sont donc condamnés à l’échec. Ils ont tout intérêt à admettre la réalité du monde des Quatre D en 2020.

 
 

1 Michael Roscoe, U.S. Fed, BRI, économiste, dernières données en date du deuxième trimestre 2018 ; source : IIF

2 OCDE, croissance de la productivité de la main-d’œuvre dans les pays de l’OCDE.

3 Nations Unies, au 31 décembre 2018. La population en âge de travailler désigne les personnes âgées de 15 à 64 ans. Les prévisions sont susceptibles de changer et pourraient ne pas se concrétiser.

4 Données sur la population des Nations Unies, MSIM EM Research au 31 décembre 2017 (les données de l’ONU comprennent des projections). Les prévisions/estimations sont basées sur les conditions qui prévalent actuellement sur les marchés, lesquelles peuvent évoluer, et peuvent donc ne pas se concrétiser.

5 Banque mondiale, Nations Unies. Données en date de 2018.

 
 

Considérations sur les risques

Il ne peut être garanti qu’un portefeuille atteindra son objectif d’investissement. Les portefeuilles sont sujets au risque de marché, c’est-à-dire à la possibilité que la valeur de marché des titres en portefeuille baisse. En conséquence, l’investisseur est exposé à un risque de pertes. Nous attirons votre attention sur le fait que ce portefeuille peut être soumis à des risques supplémentaires. En général, la valeur des titres de capital varie également en fonction des activités spécifiques à une entreprise. Les investissements sur les marchés étrangers s’accompagnent de risques particuliers, notamment des risques de change, politiques, économiques, de marché et de liquidité. Les risques associés aux investissements dans les pays émergents sont plus élevés que ceux associés aux investissements dans les pays développés étrangers. Les actions des petites entreprises comportent des risques spécifiques, tels que des gammes de produits, des marchés et des ressources financières limités, ainsi qu’une volatilité supérieure à celles des grandes entreprises plus solidement établies. Les instruments dérivés peuvent être peu liquides, augmenter les pertes de manière exponentielle et pénaliser lourdement la performance du portefeuille. Les titres illiquides peuvent être plus difficiles à vendre et à valoriser que les titres cotés en bourse (risque de liquidité). Les portefeuilles peu diversifiés investissent dans un nombre plus restreint d’émetteurs. De ce fait, toute évolution de la situation financière ou de la valeur de marché d’un émetteur donné est susceptible d’entraîner une volatilité accrue.

 
 
 
The Global Emerging Markets team bases its investment philosophy on proprietary research that shows how both country-level and stock-specific factors can drive risks and returns in emerging markets.
 
 
 
 
 

INFORMATIONS IMPORTANTES

Les opinions et les points de vue exprimés sont ceux de l’auteur à la date de publication : ils peuvent être modifiés à tout instant au gré de l’évolution des conditions de marché ou de la conjoncture économique et ne pas se concrétiser. En outre, les opinions ne seront pas mises à jour ou corrigées dans le but de refléter les informations publiées a posteriori, des situations existantes ou des changements se produisant après la date de publication. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles de tous les gérants de portefeuille de Morgan Stanley Investment Management (MSIM) ou celles de la société dans son ensemble. Elles peuvent ne pas être prises en compte dans toutes les stratégies et les produits proposés par la société.

Les prévisions et/ou estimations fournies dans le présent document sont susceptibles de changer et pourraient ne pas se matérialiser. Les informations concernant les rendements attendus et les perspectives de marché sont basées sur la recherche, l’analyse et les opinions des auteurs. Ces conclusions sont de nature spéculative, peuvent ne pas se concrétiser et ne visent pas à prédire le rendement futur d’un produit de MSIM en particulier.

Certaines informations fournies dans le présent document sont fondées sur des données obtenues de sources tierces jugées fiables. Nous n'avons cependant pas vérifié ces informations et ne fournissons aucune garantie quant à leur exactitude ni à leur exhaustivité.

Cette information constitue une communication générale, qui n'est pas impartiale et a été préparée uniquement à des fins d'information et d'éducation et ne constitue pas une offre ni une recommandation d'achat ni de vente d'un titre en particulier ni d'adoption d'une stratégie de placement particulière. Les informations contenues dans le présent document ne s’appuient pas sur la situation d’un client en particulier. Elles ne constituent pas un conseil d’investissement et ne doivent pas être interprétées comme constituant un conseil en matière fiscale, comptable, juridique ou réglementaire. Avant de prendre une décision d’investissement, les investisseurs doivent solliciter l’avis d’un conseiller juridique et financier indépendant, y compris s’agissant des conséquences fiscales.

La performance passée n’est pas un indicateur fiable des performances futures.

Cette communication n’est pas un produit du département de recherche de Morgan Stanley et ne doit pas être considérée comme une recommandation de recherche. Les informations contenues dans le présent document n’ont pas été préparées conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et ne font l’objet d’aucune interdiction de négociation avant leur diffusion.

Il n’y a aucune garantie qu’une stratégie d’investissement fonctionnera dans toutes les conditions du marché et il incombe à chaque investisseur d’évaluer sa capacité à investir à long terme, surtout pendant les périodes de détérioration du marché. Avant de réaliser un investissement, les investisseurs sont invités à lire attentivement le document d'offre relatif à la stratégie ou au produit. Les divers supports d’investissement présentent des différences importantes dans la mise en œuvre de la stratégie.

DISTRIBUTION

Le présent document s’adresse et doit être distribué exclusivement aux personnes résidant dans des juridictions où une telle distribution ou mise à disposition n’est pas contraire aux lois et réglementations locales en vigueur.

Irlande : Morgan Stanley Investment Management (Ireland) Limited. Siège Social : The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, Irlande. Société enregistrée en Irlande sous le numéro 616662 et réglementée par la Banque centrale d’Irlande.Royaume-Uni : Morgan Stanley Investment Management Limited est agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Enregistrée en Angleterre. Numéro d’enregistrement : 1981121. Siège social : 25 Cabot Square, Canary Wharf, London E14 4QA, autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Dubaï : Morgan Stanley Investment Management Limited (Bureau de représentation, Unit Precinct 3-7th Floor-Unit 701 and 702, Level 7, Gate Precinct Building 3, Dubai International Financial Centre, Dubaï, 506501, Émirats arabes unis. Téléphone : +97 (0)14 709 7158). Allemagne : Morgan Stanley Investment Management Limited Niederlassung Deutschland Grosse Gallusstrasse18, 60312 Francfort Allemagne (Catégorie : Branch Office (FDI) selon § 53b KWG). Italie : Morgan Stanley Investment Management Limited, succursale de Milan (Sede Secondaria di Milano) est une succursale de Morgan Stanley Investment Management Limited, une société enregistrée au Royaume-Uni, agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority (FCA), dont le siège social est au 25 Cabot Square, Canary Wharf, Londres, E14 4QA. Morgan Stanley Investment Management Limited succursale de Milan (Sede Secondaria di Milano) dont le siège est situé à Palazzo Serbelloni Corso Venezia, 16 20121 Milano, Italie, est enregistré en Italie avec le numéro d’entreprise et le numéro de TVA 08829360968. Pays-Bas : Morgan Stanley Investment Management, Tour Rembrandt, 11e étage Amstelplein 1 1096HA, Pays-Bas. Téléphone : 31 2-0462-1300. Morgan Stanley Investment Management est une succursale de Morgan Stanley Investment Management Limited. Morgan Stanley Investment Management Limited est agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority au Royaume-Uni. Suisse : Morgan Stanley & Co. International plc, Londres, succursale de Zurich Autorisée et réglementée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (« FINMA »). Enregistrée au registre du commerce de Zurich sous le numéro CHE-115.415.770. Siège social : Beethovenstrasse 33, 8002 Zurich, Suisse, Téléphone : +41 (0) 44 588 1000. Fax : +41(0) 44 588 1074.

États-Unis : Les comptes dédiés gérés séparément peuvent ne pas convenir à tous les investisseurs. Les comptes dédiés gérés conformément à la Stratégie comprennent un certain nombre de titres et ne reproduisent pas nécessairement la performance d’un indice. Les investisseurs doivent étudier attentivement les objectifs d’investissement, les risques et les frais associés à la stratégie avant d’investir. Un niveau d’investissement minimum est requis. Vous trouverez des informations importantes sur le gestionnaire financier dans la partie 2 du formulaire ADV.

Veuillez examiner attentivement les objectifs de placement, les risques, les frais et les dépenses des fonds avant d'investir. Les prospectus contiennent cette information ainsi que d’autres renseignements sur les fonds. Pour obtenir un prospectus, téléchargez-le sur le site morganstanley.com/im ou appelez le 1-800-548-7786. Veuillez lire attentivement le prospectus avant d’investir.

Morgan Stanley Distribution, Inc. est le distributeur des fonds Morgan Stanley.

NON ASSURÉ PAR LE FDIC | ABSENCE DE GARANTIE BANCAIRE | POSSIBLE PERTE DE VALEUR | NON ASSURÉ PAR DES AGENCES GOUVERNEMENTALES FÉDÉRALES | NE CONSTITUE PAS UN DÉPÔT

Hong Kong : Le présent document est publié par Morgan Stanley Asia Limited aux fins d’utilisation à Hong Kong et ne peut être diffusé qu’auprès d’« investisseurs professionnels » au sens du Securities and Futures Ordinance (décret sur les valeurs mobilières et les contrats à terme) de Hong Kong (Cap 571). Le contenu du présent document n’a pas été révisé par la Futures Commission de Hong Kong. En conséquence, à moins que la loi en vigueur ne prévoie des exceptions, ce document ne devra pas être publié, diffusé, distribué ni adressé aux particuliers résidant à Hong Kong, ni mis à leur disposition. Singapour : L’objet de ce document ne saurait être considéré comme une offre de souscription ou d’achat, directe ou indirecte, présentée au public ou à des membres du public de Singapour autres que (i) des investisseurs institutionnels selon la définition de l’article 304 de la Securities and Futures Act (SFA), chapitre 289, (ii) des « personnes concernées » (ce qui inclut les investisseurs accrédités) au sens de l’article 305 de la SFA, la distribution du présent document étant conforme aux conditions énoncées à l’article 305 de la SFA ou (iii) les personnes concernées par toute autre disposition applicable de la SFA, et conformément aux conditions de celle-ci. En particulier, pour les fonds d’investissement qui ne sont pas autorisés ou reconnus par le MAS, les parts de ces fonds ne peuvent pas être offertes au public de détail ; tout document écrit délivré à des personnes dans le cadre d’une offre n’est pas un prospectus au sens de la SFA et, par conséquent, la responsabilité légale de la SFA en ce qui concerne le contenu des prospectus ne s’applique pas, et les investisseurs doivent examiner attentivement s’il leur est bien adapté. Cette publication n’a pas été vérifiée par l’Autorité monétaire de Singapour. Australie : La présente publication est diffusée en Australie par Morgan Stanley Investment Management (Australia) Pty Limited ACN : 122040037, licence AFS n° 314182, qui accepte la responsabilité de son contenu. La présente publication, ainsi que l’accès à celle-ci, est réservée aux « clients wholesale » selon l’acception de ce terme dans la loi sur les sociétés en vigueur en Australie.

Japon : Pour les investisseurs professionnels, ce document est distribué à titre informatif seulement. Pour ceux qui ne sont pas des investisseurs professionnels, ce document est fourni par Morgan Stanley Investment Management (Japan) Co., Ltd. (« MSIMJ ») dans le cadre de conventions de gestion de placements discrétionnaires (« IMA ») et de conventions de conseils en placement (« AAI »). Il ne s'agit pas d'une recommandation ni d'une sollicitation de transactions ou offre d'instruments financiers particuliers. En vertu d'une convention IMA, en ce qui concerne la gestion des actifs d'un client, le client prescrit à l'avance les politiques de gestion de base et charge MSIMJ de prendre toutes les décisions d'investissement en fonction de l'analyse de la valeur des titres et MSIMJ accepte cette mission. Le client doit déléguer à MSIMJ les pouvoirs nécessaires à l'investissement. MSIMJ exerce les pouvoirs délégués en fonction des décisions d'investissement de MSIMJ, et le client s'interdit d'émettre des instructions individuelles. Tous les profits et pertes d'investissement reviennent aux clients ; le principal n'est pas garanti. Les investisseurs doivent étudier attentivement les objectifs d’investissement, la nature des risques et les frais associés à la stratégie avant d’investir. À titre de commission de conseils en investissement pour une gestion conseillée (IAA) ou une discrétionnaire (AMIIMA), le montant des biens assujettis au contrat multiplié par un certain taux (la limite supérieure est de 2,20% par année (taxes comprises)) sera engagé proportionnellement à la durée du contrat. Pour certaines stratégies, des honoraires conditionnels peuvent être compris en plus des frais mentionnés ci-dessus. Des frais indirects peuvent également être supportés, tels que des commissions de courtage pour des titres émis par des personnes morales. Étant donné que ces frais et dépenses sont différents selon le contrat et d'autres facteurs, MSIMJ ne peut pas préciser les taux, les limites supérieures, etc. à l'avance. Tous les clients doivent lire attentivement les documents fournis avant la conclusion et l'exécution d'un contrat. Ce document est diffusé au Japon par MSIMJ, enregistrée sous le n° 410 (Directeur du Bureau des Finances Locales de Kanto (Entreprises d'Instruments Financiers)), membres : la Japan Securities Dealers Association, l’Investment Trusts Association, Japon, la Japan Investment Advisers Association et la Type II Financial Instruments Firms Association.

INFORMATIONS IMPORTANTES

EMEA : Cette communication promotionnelle a été publiée par Morgan Stanley Investment Management Limited (« MSIM »). Autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Enregistrée en Angleterre sous le n°1981121. Siège social : 25 Cabot Square, Canary Wharf, London E14 4QA.

Les graphiques et diagrammes fournis dans le présent document le sont uniquement à titre d’illustration.

Les informations contenues dans cette communication ne constituent pas une recommandation de recherche ou une « recherche d’investissement » et sont classées comme « communication marketing » conformément à la réglementation européenne ou suisse applicable. Cela signifie que ce matériel marketing a) n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et b) ne fait l’objet d’aucune interdiction de négociation avant sa diffusion.

MSIM n’a pas autorisé les intermédiaires financiers à utiliser ni à distribuer le présent document, à moins que cette utilisation et cette distribution ne soient effectuées conformément à la législation et à la réglementation en vigueur. De plus, les intermédiaires financiers sont tenus de s’assurer que les informations contenues dans ce document conviennent aux personnes à qui ils le fournissent, à leur situation et à leur objectif. MSIM ne peut être tenu responsable et rejette toute responsabilité en cas d’utilisation abusive de ce document par tout intermédiaire financier.

Tout ou partie de ce travail ne peut être reproduit, copié ou transmis, ni tout ou partie de son contenu, à des tiers sans l’autorisation écrite expresse de MSIM Ireland.

Toutes les informations contenues dans le présent document sont la propriété des auteurs et sont protégées par la loi sur les droits d’auteur.

Morgan Stanley Investment Management est la division de gestion d’actifs de Morgan Stanley.

 

Les utilisateurs sont invités à prendre connaissance des Conditions d’utilisation avant d’engager toute procédure, car celles-ci mentionnent des restrictions légales et réglementaires applicables à la diffusion des informations relatives aux produits d’investissement de Morgan Stanley Investment Management.

Les services décrits sur ce site Web peuvent ne pas être disponibles dans certaines juridictions ou pour certaines personnes. Merci de consulter nos Conditions d’utilisation pour de plus amples informations.


Confidentialité    •    Conditions d'utilisation

©  Morgan Stanley. Tous droits réservés.