Insight Article Desktop Banner
 
 
2022 Outlook
  •  
janvier 05, 2022

Les spreads de crédit soutenus par les résultats des entreprises

Insight Video Mobile Banner
 
janvier 05, 2022

Les spreads de crédit soutenus par les résultats des entreprises


2022 Outlook

Les spreads de crédit soutenus par les résultats des entreprises

Share Icon

janvier 05, 2022

 

Résumé

  • Nous maintenons notre opinion positive sur le crédit, dans la mesure où les conditions actuelles du marché sont caractéristiques d’un début de phase d’expansion du cycle économique.
  • Les bénéfices des entreprises devraient selon nous rester élevés, les bilans gérés de manière prudente et la politique économique accommodante devraient contribuer à maintenir des taux de défaut faibles au cours de l’année à venir.
  • En dépit d’épisodes probables de volatilité sur les marchés, notre scénario de base table sur des spreads de crédit relativement stables en 2022.
  • Le crédit semble pleinement valorisé et nous sommes donc enclins à privilégier une exposition au risque de défaut, en particulier sur des segments spécifiques comme le haut rendement et les marchés émergents, plutôt que de nous exposer au risque de marché générique. Dans ce contexte, nous estimons que la sélection de titres « bottom-up » restera une source majeure de performance
 
 

Le récent élargissement des spreads marque-t-il un changement de régime ?

Pendant une grande partie de l’année 2021, les marchés du crédit ont été soutenus par quatre piliers, donnant l’impression que les actifs étaient pleinement valorisés…

1.  Des conditions financières favorables grâce à des politiques monétaires et budgétaires expansionnistes

2.   Un rebond de la croissance économique favorisé par les campagnes de vaccination et la réouverture des économies

3.   Les bonnes performances des entreprises, dont les dirigeants ont privilégié des stratégies conservatrices

4.   Un excès de liquidités favorable au refinancement des entreprises et des taux de défaut faibles

… Mais les marchés ont terminé l’année inquiets des changements intervenus dans les conditions générales, ce qui a entraîné un élargissement des spreads de crédit.

1.  L’inflation élevée augmente la probabilité d’un resserrement des conditions financières

2.   Les mutations du virus augmentent le risque de nouveaux confinements mondiaux

3.   Les mesures budgétaires ne sont pas tenables, ni politiquement ni financièrement, étant donné les niveaux de dette publique

4.   Les programmes d’achat d’obligations d’entreprises des banques centrales devraient être réduits

5.   Le crédit semble pleinement valorisé

L’élargissement des spreads de crédit en novembre 2021 pourrait être interprété comme une « indigestion », ou le signe d’un nouveau régime caractérisé par un contexte macroéconomique moins favorable.

Si l’on considère le cycle économique, les conditions de marché actuelles sont caractéristiques d’un début de phase d’expansion (Illustration 1). Les entreprises poursuivent une stratégie conservatrice (les dirigeants sont toujours préoccupés par la pandémie), la politique économique est accommodante et les liquidités sont abondantes, ce qui crée un contexte idéal pour les investisseurs en crédit.

 
 
 
ILLUSTRATION 1: Les conditions de marché actuelles sont caractéristiques d’un début de phase d’expansion
 

Fourni à titre d’exemple uniquement.

 
 

Nous n’observons pas de signaux indiquant que nous aborderions une fin de cycle, mais nous nous attendons malgré tout à des épisodes de volatilité en 2022. Il est selon nous probable que le marché surévalue le prochain ralentissement, en se focalisant soit sur une erreur de politique de la part des banques centrales, ou sur une aggravation du ralentissement économique due à l’évolution de la pandémie.

Selon nous, les spreads devraient rester relativement stables en 2022, dans une fourchette se situant autour de la moyenne de long terme, niveau ou nous nous trouvons actuellement, et les niveaux de 2021.

Les performances des entreprises devraient rester solides en 2022, et soutenir les spreads de crédit

LES BÉNÉFICES DEVRAIENT RESTER SOLIDES : Face à la menace de la pandémie, les entreprises ont géré les coûts de manière efficace pour soutenir la rentabilité. Pour ce qui est de 2022, bien que l’on craigne que la rentabilité ne soit affectée par la hausse des coûts, les prévisions laissent apparaître que de nombreuses industries ont un pouvoir de fixation des prix, autrement dit, ces industries ont la capacité d’augmenter leurs prix, pour préserver leur rentabilité.

LES BILANS RESTERONT CONSERVATEURS : Dans la mesure où la pandémie sévit toujours, les directions des entreprises devraient rester prudentes. Les soldes de trésorerie constitués pour faire face à l’incertitude devraient être préservés, et les investissements importants ou les changements stratégiques devraient être reportés jusqu’à ce que les perspectives s’éclaircissent. Bien que nous ayons constaté une certaine augmentation de la dette des entreprises de haute qualité (notées A ou plus), ces entreprises disposent des moyens et de la souplesse nécessaires pour gérer cet endettement supplémentaire, compte tenu du faible coût de la dette et des liquidités récemment injectées par les banques centrales dans le secteur Investment Grade (IG).

LE RISQUE DE FUSIONS ET ACQUISITIONS VA PERDURER : Le volume des transactions devrait augmenter en 2022. La plupart de ces opérations concerneront la cession de divisions à des sociétés sponsors ou la consolidation du secteur, financée de manière prudente par une combinaison de dettes et de capitaux propres

UNE LÉGÈRE AUGMENTATION DES DÉPENSES D’INVESTISSEMENT :

Les dépenses d’investissement ont été inférieures aux attentes à de nombreuses reprises depuis la crise financière. Nous prévoyons une légère augmentation en 2022. Les pénuries de main-d’œuvre qui poussent à remplacer les machines, le développement durable qui incite à investir dans les énergies renouvelables, la démondialisation qui favorise les investissements dans les chaînes d’approvisionnement et les incitations fiscales sont autant d’éléments qui laissent présager une augmentation des dépenses d’investissement à la marge, mais nous pensons que la prudence prévaudra chez les dirigeants. L’augmentation des dépenses d’investissement ne devrait pas se traduire par un endettement plus important, dans la mesure où les bénéfices et les flux de trésorerie disponibles devraient financer une grande partie de ces investissements.

Les obligations d’entreprises à haut rendement, plus intéressantes que les obligations de bonne qualité

Étant donné la solidité des profils de risque des entreprises, nous nous attendons à ce que les taux de défaut chutent en 2022 et restent faibles, ce qui favorisera le segment du haut rendement (Illustration 2). Les obligations investment grade étant plus sensible aux taux sans risque, nous préférons les échéances plus courtes et les rendements plus élevés offerts par les entreprises moins bien notées.

Les obligations des entreprises des marchés émergents, plus intéressantes que celles des marchés développés

Depuis le début de la pandémie, les entreprises des marchés émergents ont amélioré leurs indicateurs de crédit en faisant preuve de discipline et de patience, en renforçant leurs bilans et en conservant leur trésorerie. Les économies régionales sont sensibles aux taux de vaccination ainsi qu’aux flux de capitaux qui sont à leur tour sensibles aux taux de croissance relatifs. En 2022, les économies émergentes devraient selon nous bénéficier de la réouverture mondiale, soutenue par une plus grande couverture vaccinale, une meilleure immunité et une évolution des politiques en faveur de la croissance régionale. Dans ce contexte, le rendement supplémentaire offert par les entreprises émergentes nous semble intéressant, mais nous miserions plutôt sur une gestion active, compte tenu des risques géopolitiques auxquels sont exposées les principales économies de la zone et des programmes sociaux qui favorisent la réduction des inégalités.

 
 
 
ILLUSTRATION 2: Étant donné la solidité des profils de risque des entreprises, les taux de défaut devraient chuter en 2022
 

Source : Moody’s Annual Default Study

Les prévisions/estimations sont basées sur les conditions qui prévalent actuellement sur les marchés, lesquelles sont susceptibles d’évoluer, elles peuvent donc ne pas se concrétiser.

 
 

Un surcroit de valeur pour les entreprises dont les indicateurs de durabilité s’améliorent

En 2021, les investisseurs ont continué à faire du développement durable un objectif central. À mesure que les données ESG se standardisent et que les directives relatives aux portefeuilles axés sur le développement durable deviennent plus contraignantes, nous nous attendons à ce que la demande en faveur des émetteurs et des secteurs qui répondent à de tels critères augmente au détriment des entreprises en retard sur ce plan. Les entreprises qui, en réponse à la mobilisation des investisseurs, affichent une dynamique positive dans l’amélioration de leur profil de durabilité sont autant d’opportunités. Nous pensons que ces sociétés tireront profit de l’amélioration de leurs données ESG en 2022.

Les conditions techniques du marché laissent présager un volume d’échanges stable en 2022

Durant l’année à venir, l’offre sera sans doute comparable à celle de l'année écoulée, car nous ne prévoyons pas de pic particulier dû à des émissions réalisées dans le cadre de fusions/acquisitions ou de projets d’investissement. Par ailleurs, nous pensons que la demande sera soutenue par deux facteurs concomitants : 1) une politique monétaire globalement moins accommodante de la part des banques centrales et un durcissement de leurs programmes d’assouplissement quantitatif, et 2) une population toujours plus vieillissante qui oblige les fonds de pension à procéder à des rééquilibrages pour mieux faire face à leurs engagements. Dans ce contexte, nous pensons que la volatilité induite par les facteurs techniques sera une opportunité pour les investisseurs actifs en 2022.

Conclusion

Les entreprises abordent l’année à venir en pleine forme et devraient répondre aux attentes de toutes les parties prenantes, y compris les détenteurs d’obligations. Les valorisations ont baissé ces dernières semaines en raison de l’incertitude croissante et d’une certaine indigestion du marché, ce qui a créé des opportunités sur les marchés du crédit. Historiquement, les premiers stades de la phase d’expansion économique se caractérisent par des spreads de crédit relativement stables, ce qui correspond à nos prévisions de base pour 2022. Qui plus est, les thèmes abordés dans le cadre de nos perspectives, notamment la poursuite des fusions et acquisitions, une politique un peu moins favorable et la priorité que continuent d’accorder les investisseurs à la dynamique du développement durable, pourraient entraîner une plus grande dispersion des spreads entre les émetteurs.

Par conséquent, nous nous concentrons sur deux dimensions pour l’année à venir. Tout d’abord, nous privilégions le risque de défaut par rapport au risque de crédit bêta, en particulier dans des segments tels que le haut rendement et les marchés émergents, et nous comptons exploiter activement les caractéristiques techniques du marché. Deuxièmement, nous continuons de nous concentrer sur la sélection de titres « bottom-up » afin de capitaliser sur les opportunités offertes par la dispersion des spreads.

 
 

Considérations sur les risques

Il ne peut être garanti qu’un portefeuille atteindra son objectif d’investissement. Les portefeuilles sont soumis au risque de marché, c’est-à-dire à la possibilité que la valeur des titres détenus par le portefeuille diminue et que la valeur des actions du portefeuille soit donc inférieure à celle que vous avez payée. Les valeurs boursières peuvent varier quotidiennement en fonction de facteurs économiques ou d’autre nature (par ex. catastrophes naturelles, crises sanitaires, terrorisme, conflits et troubles sociaux) qui ont des répercussions sur les marchés, les pays, les entreprises ou les gouvernements. Il est difficile de prévoir le calendrier, la durée et les éventuels effets négatifs (par ex. liquidité du portefeuille) liés à de tels événements. En conséquence, ce portefeuille expose l’investisseur à des pertes potentielles. Nous attirons votre attention sur le fait que ce portefeuille peut contenir d’autres types de risques. Les titres obligataires comportent un risque de défaillance de la part d’un émetteur qui manquerait à ses obligations de remboursement du principal et des intérêts aux échéances prévues (risque de crédit), de fluctuation des taux d’intérêt (risque de taux d’intérêt), de solvabilité de l’émetteur et de liquidité générale du marché (risque de marché). Dans un contexte de hausse des taux d’intérêt, les prix des obligations pourraient baisser et entraîner des périodes de volatilité et des rachats plus importants. Dans un environnement de taux d’intérêt en baisse, le portefeuille peut générer des revenus moindres. Les titres à plus long terme peuvent être plus sensibles aux variations des taux d’intérêt. Les titres adossés à des créances hypothécaires et à des actifs sont sensibles au risque de remboursement anticipé et présentent un risque de défaut plus élevé, et peuvent être difficiles à évaluer et difficiles à vendre (risque de liquidité). Ils sont également soumis aux risques de crédit, de marché et de taux d’intérêt. Certains titres du gouvernement américain achetés dans cette stratégie, tels que ceux émis par Fannie Mae et Freddie Mac, ne sont pas adossés pleinement à une garantie de l'État. Il est possible que ces émetteurs n'aient pas les fonds nécessaires pour rembourser leurs obligations à l'avenir. Les titres high yield (obligations spéculatives) sont des titres moins bien notés qui peuvent présenter un risque de crédit et de liquidité plus élevé. Les emprunts bancaires publics sont soumis au risque de liquidité et aux risques de crédit des titres moins bien notés. Les titres étrangers sont soumis aux risques de change, de politique, économique et de marché. Les risques associés aux investissements dans les pays émergents sont plus élevés que ceux associés aux investissements dans les pays développés étrangers. Les titres de créance souverains sont soumis au risque de défaut. Les instruments dérivés peuvent augmenter les pertes de façon disproportionnée et avoir un impact significatif sur la performance. Ils peuvent également être soumis aux risques de contrepartie, de liquidité, de valorisation, de corrélation et de marché. Les titres illiquides et soumis à restrictions peuvent être plus difficiles à vendre et à valoriser que les titres cotés en bourse (risque de liquidité). La performance relative des stratégies ESG qui intègrent l’investissement à impact et / ou des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) peut diverger de celle d’autres stratégies ou d’indices de référence généraux du marché, selon que ces secteurs ou ces investissements ont la faveur ou non du marché. Par conséquent, rien ne garantit que les stratégies ESG produiront une meilleure performance.

 
richard.ford
Managing Director
Global Fixed Income Team
 
joseph.mehlman
Managing Director
Global Fixed Income Team
 
richard.lindquist
Managing Director
Global Fixed Income Team
 
warren.mar
Managing Director
Global Fixed Income Team
 
tom.wills
Managing Director
Global Fixed Income Team
 
jim.caron
Managing Director
Global Fixed Income Team
 
 
 
 

DÉFINITIONS DES INDICES

L’indice Bloomberg Barclays U.S. Corporate est un indice de référence général qui mesure les performances du marché des obligations d’entreprise IG à taux fixe et imposables.

Bloomberg® et les indices Bloomberg sont utilisés comme des marques de service de Bloomberg Finance L.P. et de ses sociétés affiliées, et ont fait l’objet d’une licence d’utilisation à certaines fins par Morgan Stanley Investment Management (MSIM). Non affilié à MSIM, Bloomberg n’approuve, ne soutient, ne contrôle ni ne recommande aucun produit, et ne garantit pas l’adéquation, l’exactitude ou l’exhaustivité des données ou des informations relatives à un produit.

Les indices ne sont pas gérés et ne comprennent ni frais, ni droits, ni commissions de vente. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Tout indice mentionné dans le présent document est la propriété intellectuelle du fournisseur concerné (y compris les marques déposées). Les produits basés sur des indices ne sont pas recommandés, avalisés, vendus ou promus par le fournisseur concerné, qui se dégage de toute responsabilité à leur égard.

INFORMATIONS IMPORTANTES

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

Les opinions, les points de vue, les prévisions et les estimations exprimés sont ceux de l’auteur ou de l’équipe de gestion à la date de préparation du présent document. Ils peuvent être modifiés à tout instant au gré de l’évolution des conditions de marché, de la conjoncture économique ou d’autres facteurs. En outre, les opinions ne seront pas mises à jour ou corrigées dans le but de refléter les informations publiées a posteriori, des situations existantes ou des changements se produisant après la date de publication. Les opinions exprimées ne reflètent pas celles de tous les gérants de portefeuille de Morgan Stanley Investment Management (MSIM) ou celles de la société dans son ensemble. Elles peuvent ne pas être prises en compte dans toutes les stratégies et les produits proposés par la société.

Les prévisions et/ou estimations fournies dans le présent document sont susceptibles de changer et pourraient ne pas se matérialiser. Les informations concernant les performances attendues et les perspectives de marché sont basées sur la recherche, l’analyse et les opinions des auteurs. Ces conclusions sont de nature spéculative et ne visent pas à prévoir la performance future d'un produit de Morgan Stanley Investment Management en particulier.

Certaines informations fournies dans le présent document sont fondées sur des données obtenues de sources tierces jugées fiables. Nous n’avons cependant pas vérifié ces informations et ne fournissons aucune garantie quant à leur exactitude ni à leur exhaustivité.

Ce document constitue une communication générale, qui n'est pas impartiale et toute l'information qu'il contient a été préparée uniquement à des fins d'information et d'éducation et ne constitue pas une offre ni une recommandation d'achat ni de vente d'un titre en particulier ni d'adoption d'une stratégie de placement particulière. Les informations contenues dans le présent document ne s’appuient pas sur la situation d’un client en particulier. Elles ne constituent pas un conseil d’investissement et ne doivent pas être interprétées comme constituant un conseil en matière fiscale, comptable, juridique ni réglementaire. Avant de prendre une décision d’investissement, les investisseurs doivent solliciter l’avis d’un conseiller juridique et financier indépendant, y compris s’agissant des conséquences fiscales.

Les graphiques et diagrammes fournis dans le présent document le sont uniquement à titre d’illustration. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

Les indices ne sont pas gérés et ne comprennent ni frais, ni droits, ni commissions de vente. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Tout indice mentionné dans le présent document est la propriété intellectuelle du fournisseur concerné (y compris les marques déposées). Les produits basés sur des indices ne sont pas recommandés, avalisés, vendus ou promus par le fournisseur concerné, qui se dégage de toute responsabilité à leur égard.

Ce document n’est pas un produit du département de recherche de Morgan Stanley et ne doit pas être considéré comme un document ou une recommandation de recherche.

La Société n’a pas autorisé les intermédiaires financiers à utiliser ni à distribuer le présent document, à moins que cette utilisation et cette distribution ne soient effectuées conformément à la législation et à la réglementation en vigueur. De plus, les intermédiaires financiers sont tenus de s’assurer que les informations contenues dans ce document sont bien adaptées aux personnes à qui ils le fournissent en termes de leur situation et de leurs objectifs. La Société ne peut être tenue responsable et rejette toute responsabilité en cas d’utilisation abusive de ce document par tout intermédiaire financier.

Ce document peut être traduit dans d’autres langues. Lorsqu’une telle traduction est faite, seule la version anglaise fait foi. S’il y a des divergences entre la version anglaise et une version de ce document dans une autre langue, seule la version anglaise fait foi.

Il est interdit de reproduire, copier, modifier, utiliser pour créer un document dérivé, interpréter, afficher, publier, poster, mettre sous licence, intégrer, distribuer ou transmettre tout ou une partie de ce document, directement ou indirectement, ou de divulguer son contenu à des tiers sans le consentement écrit explicite la Société. Il est interdit d’établir un hyperlien vers ce document, à moins que cet hyperlien ne soit destiné à un usage personnel et non commercial. Toutes les informations contenues dans le présent document sont la propriété des auteurs et sont protégées par la loi sur les droits d’auteur et par toute autre loi applicable.

Morgan Stanley Investment Management est la division de gestion d’actifs de Morgan Stanley.

DISTRIBUTION

Le présent document ne s’adresse et ne doit être distribué exclusivement qu’aux personnes résidant dans des pays ou territoires où une telle distribution ou mise à disposition n’est pas contraire aux lois et réglementations locales en vigueur.

MSIM, la division de gestion d’actifs de Morgan Stanley (NYSE : MS) et ses sociétés affiliées ont passé des accords pour commercialiser leurs produits et services respectifs. Chaque société affiliée de MSIM est réglementée de manière appropriée dans la juridiction où elle opère. Les sociétés affiliées de MSIM sont : Eaton Vance Management (International) Limited, Eaton Vance Advisers International Ltd, Calvert Research and Management, Eaton Vance Management, Parametric Portfolio Associates LLC, Atlanta Capital Management LLC et Eaton Vance Management International (Asia) Pte. Ltd.

Ce document a été publié par une ou plusieurs des entités suivantes :

EMEA : Ce document s’adresse aux clients professionnels/investisseurs accrédités uniquement. Dans l’UE, les documents de MSIM et d’Eaton Vance sont publiés par MSIM Fund Management (Ireland) Limited (« FMIL »). FMIL est une société privée à responsabilité limitée par actions immatriculée en Irlande sous le numéro 616661 et réglementée par la Banque Centrale d’Irlande. Son siège social est situé à l’adresse The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande.

En dehors de l’UE, les documents de MSIM sont publiés par Morgan Stanley Investment Management Limited (MSIM Ltd), une société agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Enregistrée en Angleterre. Numéro d’enregistrement : 1981121. Siège social : 25 Cabot Square, Canary Wharf, London E14 4QA.

En Suisse, les documents de MSIM sont publiés par Morgan Stanley & Co. International plc, Londres, succursale de Zurich, une société agréée et réglementée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (« FINMA »). Siège social : Beethovenstrasse 33, 8002 Zurich, Suisse.

En dehors des États-Unis et de l’Union européenne, les documents d’Eaton Vance sont publiés par Eaton Vance Management (International) Limited (« EVMI ») 125 Old Broad Street, Londres, EC2N 1AR, Royaume-Uni, qui est agréé et réglementé au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority.

Italie : MSIM FMIL (succursale de Milan), (Sede Secondaria di Milano), Palazzo Serbelloni Corso Venezia, 16 20121 Milan, Italie. Pays-Bas : MSIM FMIL (succursale d’Amsterdam), Tour Rembrandt, 11e étage Amstelplein 1 1096HA, Pays-Bas. France : MSIM FMIL (succursale de Paris), 61, rue de Monceau, 75008 Paris, France. Espagne : MSIM FMIL (succursale de Madrid), Calle Serrano 55, 28006, Madrid, Espagne.

MOYEN-ORIENT

Dubaï : MSIM Ltd (Bureau de représentation, Unit Precinct 3-7 th Floor-Unit 701 and 702, Level 7, Gate Precinct Building 3, Dubai International Financial Centre, Dubaï, 506501, Émirats arabes unis. Téléphone : +97 (0)14709 7158).

EVMI fait appel à un prestataire externe au Moyen-Orient, Wise Capital (Middle East) Limited (« Wise Capital »), pour promouvoir les capacités d’investissement d’Eaton Vance auprès des investisseurs institutionnels. Pour ces services, Wise Capital reçoit une rémunération calculée sur la base des actifs pour lesquels Eaton Vance fournit des conseils d’investissement à la suite de ces mises en relation.

États-Unis : Les comptes dédiés gérés séparément peuvent ne pas être adaptés pour tous les investisseurs. Les comptes dédiés gérés conformément à la Stratégie comprennent un certain nombre de titres et ne reproduisent pas nécessairement la performance d’un indice. Les investisseurs doivent étudier attentivement les objectifs d’investissement, les risques et les frais associés à la stratégie avant d’investir. Un niveau d’investissement minimum est requis. Vous trouverez des informations importantes sur le gestionnaire financier dans la partie 2 du formulaire ADV.

Veuillez examiner attentivement les objectifs d’investissement, les risques, les frais et les dépenses des fonds avant d’investir. Le prospectus contient ces informations ainsi que d’autres renseignements sur le fonds. Pour obtenir un prospectus des fonds Morgan Stanley, veuillez le télécharger sur morganstanley.com/im ou appeler le 1-800-548-7786 pour les fonds Eaton Vance et Calvert, veuillez le télécharger sur https:// funds.eatonvance.com/open-end-mutual-fund-documents.php ou contacter votre professionnel de la finance. Veuillez lire attentivement le prospectus avant d’investir.

Eaton Vance Distributors, Inc. (« EVD »), est le distributeur des fonds Eaton Vance et Calvert.

Morgan Stanley Distribution, Inc. est le distributeur des fonds Morgan Stanley.

NON ASSURÉ PAR LE FDIC | ABSENCE DE GARANTIE BANCAIRE | POSSIBLE PERTE DE VALEUR | NON ASSURÉ PAR DES AGENCES GOUVERNEMENTALES FÉDÉRALES | NE CONSTITUE PAS UN DÉPÔT

Hong Kong : Le présent document est publié par Morgan Stanley Asia Limited aux fins d’utilisation à Hong Kong et ne peut être diffusé qu’auprès d’« investisseurs professionnels » au sens du Securities and Futures Ordinance (décret sur les valeurs mobilières et les contrats à terme) de Hong Kong (Cap 571). Le contenu du présent document n’a été révisé ni approuvé par aucune autorité de réglementation, y compris la Securities and Futures Commission de Hong Kong. En conséquence, à moins que la loi en vigueur ne prévoie des exceptions, ce document ne devra pas être publié, diffusé, distribué ni adressé aux particuliers résidant à Hong Kong, ni mis à leur disposition. Singapour :Ce document ne saurait être considéré comme une offre de souscription ou d’achat, directe ou indirecte, présentée au public ou à des membres du public de Singapour autres que (i) des investisseurs institutionnels selon la définition de l’article 304 de la Securities and Futures Act (SFA), chapitre 289, (ii) des « personnes concernées » (ce qui inclut les investisseurs accrédités) au sens de l’article 305 de la SFA, la distribution du présent document étant conforme aux conditions énoncées à l’article 305 de la SFA ou (iii) les personnes concernées par toute autre disposition applicable de la SFA, et conformément aux conditions de celle-ci. Cette publication n’a pas été vérifiée par l’Autorité monétaire de Singapour. Eaton Vance Management International (Asia) Pte. Ltd. (« EVMIA ») a obtenu de l’Autorité monétaire de Singapour (MAS), son autorité de tutelle, une licence pour la prestation de services relatifs aux marchés de capitaux tels que la gestion de fonds en vertu de la Securities and Futures Act (« SFA ») et bénéficie du statut de Conseiller financier exempt conformément à la section 23(1)(d) de la Financial Adviser Act. Eaton Vance Management, Eaton Vance Management (International) Limited et Parametric Portfolio Associates® LLC bénéficient d’une dérogation en vertu de l’annexe 3, paragraphe 9, de la SFA à Singapour pour mener des activités de gestion de fonds en vertu d’un accord avec EVMIA et sous réserve de certaines conditions. Aucune autre des entités du groupe Eaton Vance ou de ses sociétés affiliées ne détient une licence ou un agrément pour mener des activités réglementées ou requérant une licence et aucun élément du présent document ne saurait signifier ou laisser penser que ces entités ou sociétés affiliées se présentent comme étant titulaires d’une licence, approuvées, agréées ou réglementées à Singapour, ou proposent ou commercialisent leurs services ou leurs produits. Australie : La présente publication est diffusée en Australie par Morgan Stanley Investment Management (Australia) Pty Limited ACN : 122040037, licence AFS n° 314182, qui accepte la responsabilité de son contenu. La présente publication, ainsi que l’accès à celle-ci, est réservée aux « clients wholesale » selon l’acception de ce terme dans la loi sur les sociétés en vigueur en Australie. EVMI est exemptée de l’obligation de détenir une licence de services financiers australienne en vertu de la loi sur les sociétés en ce qui concerne l’offre de services financiers à des « clients wholesale », tels que définis dans la loi sur les sociétés de 2001 (Cth) et conformément à l’ASIC Corporations (Repeal and Transitional) Instrument 2016/396. Calvert Research and Management, ARBN 635 157 434, est réglementé par la U.S. Securities and Exchange Commission, en vertu des lois américaines qui diffèrent des lois australiennes. Calvert Research and Management est exempté de l’obligation de détenir une licence de services financiers australienne conformément à l’ordonnance 03/1100 relative à la fourniture de services financiers aux « clients wholesale » en Australie.

Japon : Pour les investisseurs professionnels, ce document est distribué à titre informatif seulement. Pour ceux qui ne sont pas des investisseurs professionnels, ce document est fourni par Morgan Stanley Investment Management (Japan) Co., Ltd. (« MSIMJ ») dans le cadre de conventions de gestion de placements discrétionnaires (« IMA ») et de conventions de conseils en placement (« AAI »). Il ne s’agit pas d’une recommandation ni d’une sollicitation de transactions ou offre d’instruments financiers particuliers.

En vertu d’une convention IMA, en ce qui concerne la gestion des actifs d’un client, le client prescrit à l’avance les politiques de gestion de base et charge MSIMJ de prendre toutes les décisions d’investissement en fonction de l’analyse de la valeur des titres et MSIMJ accepte cette mission. Le client doit déléguer à MSIMJ les pouvoirs nécessaires à l’investissement. MSIMJ exerce les pouvoirs délégués en fonction des décisions d’investissement de MSIMJ, et le client s’interdit d’émettre des instructions individuelles. Tous les profits et pertes d’investissement reviennent aux clients ; le principal n’est pas garanti. Les investisseurs doivent étudier attentivement les objectifs d’investissement, la nature des risques et les frais associés à la stratégie avant d’investir. À titre de commission de conseils en investissement pour une gestion conseillée (IAA) ou une discrétionnaire (AMIIMA), le montant des biens assujettis au contrat multiplié par un certain taux (la limite supérieure est de 2,20% par année (taxes comprises)) sera engagé proportionnellement à la durée du contrat. Pour certaines stratégies, des honoraires conditionnels peuvent être compris en plus des frais mentionnés ci-dessus. Des frais indirects peuvent également être supportés, tels que des commissions de courtage pour des titres émis par des personnes morales. Étant donné que ces frais et dépenses sont différents selon le contrat et d’autres facteurs, MSIMJ ne peut pas préciser les taux, les limites supérieures, etc. à l’avance. Tous les clients doivent lire attentivement les documents fournis avant la conclusion et l’exécution d’un contrat. Ce document est diffusé au Japon par MSIMJ, enregistré sous le n° 410 (Directeur du Bureau des Finances Locales de Kanto (Entreprises d’Instruments Financiers)), Membres : de la Japan Securities Dealers Association, de la Investment Trusts Association, de la Japan Investment Advisers Association et de la Type II Financial Instruments Firms Association.

 

Ce document est une communication promotionnelle.

Les utilisateurs sont invités à prendre connaissance des Conditions d’utilisation avant d’engager toute procédure, car celles-ci mentionnent des restrictions légales et réglementaires applicables à la diffusion des informations relatives aux produits d’investissement de Morgan Stanley Investment Management.

Les services décrits sur ce site Web peuvent ne pas être disponibles dans certaines juridictions ou pour certaines personnes. Merci de consulter nos Conditions d’utilisation pour de plus amples informations.


Confidentialité    •    Conditions d'utilisation

©  Morgan Stanley. Tous droits réservés.