Insight Article Desktop Banner
 
 
PATH
  •  
janvier 16, 2024

Où allons nous pour la suite ?

Insight Video Mobile Banner
 
janvier 16, 2024

Où allons nous pour la suite ?


PATH

Où allons nous pour la suite ?

Share Icon

janvier 16, 2024

 
 

La dynamique positive des marchés boursiers mondiaux s’est poursuivie en décembre. La réunion de décembre de la Réserve fédérale a en effet soutenu un peu plus le rebond puisque, sur la base de ses révisions, les observateurs anticipent une évolution plus accommodante de la politique monétaire en 2024. L’indice S&P 500 (USD) s’est inscrit en hausse de 4,5 %, tandis que l’indice MSCI Europe (EUR) a progressé de 3,7 %1. Sur le plan géographique, les États-Unis ont surperformé les autres régions en monnaie locale en novembre et en décembre. La surperformance des États-Unis est partiellement compensée en dollars, le dollar s’étant déprécié dans le sillage de la baisse des taux d’intérêt américains. Bien que l’Europe ait sous-performé les États-Unis en 2023, et plus encore depuis mai, la région a résisté un peu mieux que ce que l’on aurait pu attendre compte tenu du fait que les statistiques macroéconomiques restent décevantes. Cela est probablement dû à la baisse des taux et aux valorisations relativement attrayantes. Les marchés boursiers japonais ont globalement affiché une surperformance relative, compensée par une dépréciation du yen pendant la majeure partie de l’année 2023. Ils n’ont cependant pas pu faire jeu égal avec le marché américain en novembre et en décembre, tant en yen qu’en dollar, l’indice MSCI Japan (JPY) ayant reculé de -0,5 %1. L’indice MSCI Emerging Markets (USD) s’est inscrit en hausse de 3,9 %1. Toutefois, la Chine a clairement sous-performé le reste de la région en fin d’année, dans un contexte où les investisseurs ont de nouveau identifié les difficultés liées au ralentissement du secteur immobilier et ont perdu confiance dans la capacité du gouvernement à soutenir la croissance à court terme.

Le rendement des bons du Trésor US à 10 ans a baissé de 50 pb par rapport à fin novembre, clôturant le mois à 3,87 %2. La volatilité a continué de stagner, l’indice VIX clôture le mois à 12,52, soit un peu moins qu’à la fin du mois précédent.

 
 

Notre revirement vers le scénario idéal (« Goldilocks »)3 d’un atterrissage en douceur s’est poursuivi en décembre, soutenu par la baisse des taux, la hausse des marchés actions, les performances sectorielles à nouveau cycliques et les facteurs relatifs au style de gestion actions s’orientant davantage vers la prise de risque. Au coeur du scénario « Goldilocks » se repose le regain de confiance concernant une nette diminution de l’inflation, ce qui autorisera une politique monétaire plus accommodante sans niveau de croissance décevant – une politique d’assouplissement axée sur la désinflation, plutôt que sur la croissance. Bien que les perspectives de 2024 fassent encore beaucoup débat, les statistiques macroéconomiques publiées récemment ont conforté ce scénario idéal. Les chiffres de l’inflation sont ressortis plus faibles que prévu et ont montré des progrès en matière de désinflation.

L’autre élément clé du scénario idéal est la résistance de la croissance. Les données relatives aux dépenses réelles des ménages montrent que la consommation reste saine. La résistance des dépenses de consommation repose principalement sur un marché du travail toujours sain, au sein duquel les chiffres des créations d’emplois (hors agriculture) restent solides.

Alors que l’accent a été mis constamment sur la poursuite de la désinflation et la résilience de la croissance en novembre et en décembre, le « dot plot » (nuage de points)4 de la Fed de décembre a indiqué plus de baisses des taux que prévu par le consensus en 2023. Le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, a indiqué que des réductions de taux avaient été discutées lors de la dernière réunion et que ces réductions commençaient à être envisagées. Les marchés ont pris cette déclaration comme un signal que la Fed était un peu moins prudente que prévu s’agissant de ses perspectives d’inflation, et plus concentrée sur le fait de ne pas laisser les taux réels progresser parallèlement à la diminution de l’inflation. Cela s’est traduit par une nouvelle baisse des taux et une nouvelle hausse des marchés actions. Cela reste cohérent avec le scénario « Goldilocks », même si nous constatons un certain revirement au niveau des scénarios de risque. L’assouplissement des conditions financières qui en résulte permet sans doute de réduire davantage les risques baissiers, mais il peut également accroître le risque qu’une croissance trop résiliente se traduise par un regain d’inflation.

Conséquences en matière d’investissement
Comme nous l’avons indiqué dans nos deux dernières mises à jour mensuelles, notre scénario central s’est orienté avec plus d’assurance vers un atterrissage en douceur à l’approche de 2024. Du point de vue du positionnement, cela s’est traduit essentiellement par le maintien de notre surpondération des actions. Ayant déjà renforcé le niveau de duration (passant d’une sous-pondération à une position neutre), nous avons maintenu ce positionnement en décembre, estimant que la situation des taux d’intérêt par rapport à nos prévisions à moyen terme pour le rendement des bons du Trésor US à 10 ans (3,5-5,5 %) offrait un rapport risque/rendement intéressant et que les obligations constituaient une meilleure couverture du risque actions à l’aube de 2024. Bien que notre conviction à l’égard d’un atterrissage en douceur ait été bien étayée par les données récentes, les actions et les taux ont considérablement évolué au cours des deux derniers mois, ce qui a eu des répercussions sur le rapport risque/récompense à l’aube de 2024. Les perspectives macroéconomiques sont positives, mais la croissance des bénéfices, inférieure à la tendance, et les valorisations constituent sans doute une contrainte. Nous continuons à rechercher des opportunités d’investissement en ce début d’année.

Nous n’avons modifié aucune de nos perspectives tactiques en décembre. Toutefois, pour nos portefeuilles ciblant la volatilité, nous avons procédé, le cas échéant, à des ajustements mineurs afin d’aligner l’exposition aux actions sur celle de l’indice de référence.

La performance de l’indice est fournie à titre indicatif seulement et n’est pas destinée à illustrer la performance d’un investissement spécifique. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Voir la section sur les définitions d’indices.

 
 
 
Positionnement tactique
Ci-dessous nos opinions tactiques :
 

Source : MSIM Portfolio Solutions Group (PSG). Les opinions précédentes dataient du 30 novembre 2023 et les opinions actuelles du 31 décembre 2023. À titre d’information uniquement et ne constitue ni une offre ni une recommandation d’achat ou de vente de titres particuliers ou de suivi d’une stratégie de gestion particulière. Les opinions tactiques exprimées ci-dessus sont une représentation générale des opinions et applications de notre équipe, exprimées à des fins de communication client. Les informations figurant dans le présent document ne présument pas des objectifs financiers, circonstances ou besoins spécifiques d’un investisseur en particulier. Les signaux représentent le point de vue du PSG à l’égard de chaque classe d'actifs, tel qu'il est appliqué dans la stratégie GBaR (Global Balanced Risk Control). Un signal négatif indique une opinion négative ou une sous-pondération relative, un signal positif indique une opinion positive ou une surpondération relative.

 
 

1 Bloomberg, performance mensuelle exprimée en devise locale sauf indication contraire, daté du 31 décembre 2023.
2 Bloomberg, 31 décembre 2023.
3Un environnement économique idéal (« Goldilocks ») n’est ni trop positif ni trop négatif, car un certain nombre de facteurs (comme une inflation faible et une croissance qui n’est ni en phase d’expansion ni en phase de contraction) contribuent à le rendre parfait.
4Présente les projections de taux d’intérêt de chaque membre du Federal Open Market Committee. Un résumé des projections économiques au 13 décembre 2023 est disponible sur www.federalreserve.gov.

*La diversification n’exclut pas le risque de perte.

 
jim.caron
Chief Investment Officer
Portfolio Solutions Group
 
 
 
 
 
 
 

CONSIDÉRATIONS SUR LES RISQUES
Rien ne garantit que la stratégie atteigne son objectif d’investissement. Les portefeuilles sont soumis au risque de marché, c’est-à-dire à la possibilité que la valeur des titres détenus par le portefeuille diminue et que la valeur des actions du portefeuille soit donc inférieure à celle que vous avez payée. Les valeurs de marché peuvent varier quotidiennement en fonction de facteurs économiques ou d’autre nature (par ex. catastrophes naturelles, crises sanitaires, terrorisme, conflits et troubles sociaux) qui ont des répercussions sur les marchés, les pays, les entreprises ou les États. Il est difficile de prévoir le calendrier, la durée et les éventuels effets négatifs (par ex. liquidité du portefeuille) liés à de tels événements.  En conséquence, ce portefeuille expose l’investisseur à des pertes potentielles. Nous attirons votre attention sur le fait que cette stratégie peut comporter d’autres types de risques. Il y à le risque que la méthodologie et les hypothèses en matière d’allocation d’actifs du gestionnaire s’agissant des portefeuilles sous-jacents soient incorrectes au regard des conditions de marché du moment et que le portefeuille n’atteigne pas son objectif d’investissement. Les cours des actions ont également tendance à être volatils et il existe une possibilité importante de perte. Les investissements du portefeuille dans des titres liés aux matières premières comportent des risques substantiels, y compris le risque de perte d’une partie significative de leur valeur en capital. Outre le risque lié aux matières premières, ils peuvent être soumis à des risques particuliers supplémentaires, tels que le risque de perte des intérêts et du capital, l’absence de marché secondaire et le risque de volatilité accrue, qui n’affectent pas les actions et obligations traditionnelles. Les fluctuations des devises peuvent annuler les gains d’investissement ou aggraver les pertes des investissements. Les titres obligataires comportent un risque de défaillance de la part d’un émetteur qui manquerait à ses obligations de remboursement du principal et des intérêts aux échéances prévues (risque de crédit), de fluctuation des taux d’intérêt (risque de taux d’intérêt), de solvabilité de l’émetteur et de liquidité générale du marché (risque de marché). Dans un contexte de hausse des taux d’intérêt, les prix des obligations pourraient baisser et entraîner des périodes de volatilité et des rachats plus importants. Dans un environnement de taux d’intérêt en baisse, le portefeuille peut générer des revenus moindres. Les titres à plus long terme peuvent être plus sensibles aux variations de taux d’intérêt. Les actions et les titres étrangers sont généralement plus volatils que les titres obligataires et sont soumis à des risques de change, politiques, économiques et de marché. En général, la valeur des actions varie également en fonction des activités spécifiques d’une entreprise. Les actions de sociétés à petites capitalisations présentent des risques spécifiques, tels que des gammes de produits limitées, des marchés et des ressources financières limitées, et une volatilité supérieure à celles des entreprises de grandes capitalisations plus solidement établies. Les risques associés aux investissements dans les pays émergents sont plus élevés que sur les marchés développés étrangers. Les actions d’Exchange traded funds (ETF) présentent de nombreux risques identiques aux investissements directs dans des actions ou des obligations courantes, et leur valeur de marché fluctuera comme la valeur de l’indice sous-jacent. En investissant dans des ETF et d’autres fonds, le portefeuille absorbe à la fois ses propres frais et ceux des ETF et des fonds dans lesquels il investit. L’offre et la demande d’ETF et de fonds d’investissement peuvent ne pas être corrélées à celles des titres sous-jacents. Les instruments dérivés peuvent être illiquides, augmenter les pertes de façon disproportionnée et avoir un impact négatif important sur la performance du portefeuille. Un contrat de change à terme est un outil de couverture qui n’implique aucun paiement initial. L’utilisation de l’effet de levier peut accroître la volatilité du portefeuille.

DÉFINITIONS DES INDICES


Les indices présentés dans ce rapport ne sont pas destinés à décrire la performance d’un investissement spécifique, et les indices présentés n’incluent pas les dépenses, frais ou coût d’acquisition, ce qui diminuerait la performance. Les indices indiqués ne sont pas gérés et ne doivent pas être considérés comme un investissement. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice.

L’indice MSCI Europe :  L’indice  MSCI Europe  mesure l’évolution des performances des actions de grande et moyenne capitalisation des marchés boursiers de 15 pays développés d’Europe.

L’indice MSCI Emerging Markets  réplique les performances des grandes et moyennes capitalisations de 27 pays émergents (ME). Avec 1 417 titres, l’indice couvre environ 85 % de la capitalisation boursière ajustée du flottant de chaque pays.

Indice MSCI Japan :  L’indice MSCI Japan est conçu pour mesurer la performance des segments des grandes et moyennes capitalisations du marché japonais.

Indice S&P 500 :  L’indice Standard & Poor’s (S&P 500) suit la performance de 500 plus grandes capitalisations américaines couramment détenues.

VIX © :  Il s’agit d’un symbole de marque déposée pour l’indice Chicago Board Options Exchange Market Volatility, une mesure largement utilisée de la volatilité implicite issue des options sur l’indice S&P 500. Souvent dénommé indice de la peur ou mesure de la peur, il représente une mesure de l’anticipation par les investisseurs de la volatilité du marché actions au cours des 30 prochains jours.

INFORMATIONS

Il n’y a aucune garantie qu’une stratégie d’investissement fonctionnera dans toutes les conditions du marché et il revient à chaque investisseur d’évaluer sa capacité à investir à long terme, surtout pendant les périodes de détérioration du marché.

Les comptes dédiés gérés séparément peuvent ne pas être adaptés pour tous les investisseurs. Les comptes dédiés gérés conformément à cette Stratégie peuvent détenir des titres qui ne suivent pas nécessairement la performance d’un indice particulier. Les investisseurs doivent étudier attentivement les objectifs d’investissement, les risques et les frais associés à la stratégie avant d’investir. Un niveau d’investissement minimum est requis.

Vous trouverez des informations importantes sur les gestionnaires financiers dans la partie 2 du formulaire ADV.

Les opinions et les points de vue et/ou les analyses exprimés sont ceux de l’auteur ou de l’équipe de gestion à la date de publication : ils peuvent être modifiés à tout instant au gré de l’évolution des conditions de marché ou de la conjoncture économique et ne pas se concrétiser. En outre, les opinions ne seront pas mises à jour ou corrigées dans le but de refléter les informations publiées a posteriori, des situations existantes ou des changements se produisant après la date de publication. Les opinions exprimées ne reflètent pas les opinions de tous les gérants de portefeuille de Morgan Stanley Investment Management (MSIM) et ses filiales et sociétés affiliées (collectivement désignées par « la Société »). Elles peuvent ne pas être prises en compte dans toutes les stratégies et les produits proposés par la société.

Les prévisions et/ou estimations fournies dans le présent document sont susceptibles de changer et pourraient ne pas se matérialiser. Les informations concernant les performances attendues et les perspectives de marché sont basées sur la recherche, l’analyse et les opinions des auteurs ou de l’équipe de gestion. Ces conclusions sont de nature spéculative, peuvent ne pas se concrétiser et ne visent pas à prédire la performance future d’une stratégie ou d’un produit proposé par la Société. Les résultats futurs peuvent considérablement varier en fonction de facteurs tels que l’évolution des marchés des valeurs mobilières ou des marchés financiers ou des conditions économiques générales.

Ce document a été préparé sur la base d’informations publiques, de données élaborées en interne et d’autres sources externes jugées fiables. Toutefois, aucune garantie n’est donnée quant à la fiabilité de ces informations et la Société n’a pas cherché à vérifier en toute indépendance les informations provenant de sources publiques et externes.

Ce document constitue une communication générale, qui n’est pas impartiale et toute l’information qu’il contient a été préparée uniquement à des fins d’information et de formation et ne constitue pas une offre ni une recommandation d’achat ni de vente d’un titre en particulier ni d’adoption d’une stratégie d’investissement particulière. Les informations contenues dans le présent document ne s’appuient pas sur la situation d’un client en particulier. Elles ne constituent pas un conseil d’investissement et ne doivent pas être interprétées comme constituant un conseil en matière fiscale, comptable, juridique ni réglementaire. Avant de prendre une décision d’investissement, les investisseurs doivent solliciter l’avis d’un conseiller juridique et financier indépendant, y compris s’agissant des conséquences fiscales.

Les performances passées ne sont pas indicatives des performances futures. Les graphiques et diagrammes fournis dans le présent document le sont uniquement à titre d’illustration.

Les indices ne sont pas gérés et ne comprennent ni frais, ni droits, ni commissions de vente. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Tout indice mentionné dans le présent document est la propriété intellectuelle du fournisseur concerné (y compris les marques déposées). Les produits basés sur des indices ne sont pas sponsorisés, approuvés, vendus ou promus par le fournisseur concerné, qui se dégage de toute responsabilité à leur égard.

Ce document n’est pas un produit du département de recherche de Morgan Stanley et ne doit pas être considéré comme un document ou une recommandation de recherche.

La Société n’a pas autorisé les intermédiaires financiers à utiliser ni à distribuer le présent document, à moins que cette utilisation et cette distribution ne soient effectuées conformément à la législation et à la réglementation en vigueur. De plus, les intermédiaires financiers sont tenus de s’assurer que les informations contenues dans ce document soient adaptées aux personnes à qui ils le fournissent au vu de leur situation et de leurs objectifs. La Société ne peut être tenue responsable et rejette toute responsabilité en cas d’utilisation abusive de ce document par tout intermédiaire financier.

Ce document peut être traduit dans d’autres langues. Lorsqu’une telle traduction est faite, seule la version anglaise fait loi. S’il y a des divergences entre la version anglaise et une version de ce document dans une autre langue, seule la version anglaise fait foi.

Il est interdit de reproduire, copier, modifier, utiliser pour créer un document dérivé, interpréter, afficher, publier, poster, mettre sous licence, intégrer, distribuer ou transmettre tout ou une partie de ce document, directement ou indirectement, ou de divulguer son contenu à des tiers sans le consentement écrit explicite la Société . Il est interdit d’établir un hyperlien vers ce document, à moins que cet hyperlien ne soit destiné à un usage personnel et non commercial. Toutes les informations contenues dans le présent document sont la propriété des auteurs et sont protégées par la loi sur les droits d’auteur et par toute autre loi applicable.

DISTRIBUTION
Ce document s’adresse et ne doit être distribué exclusivement qu’aux personnes résidant dans des pays ou territoires où une telle distribution ou mise à disposition n’est pas contraire aux lois et réglementations locales en vigueur.

MSIM, la division de gestion d’actifs de Morgan Stanley (NYSE : MS) et ses sociétés affiliées ont passé des accords pour commercialiser leurs produits et services respectifs.  Chaque société affiliée de MSIM est réglementée de manière appropriée dans la juridiction où elle opère. Les sociétés affiliées de MSIM sont : Eaton Vance Management (International) Limited, Eaton Vance Advisers International Ltd, Calvert Research and Management, Eaton Vance Management, Parametric Portfolio Associates LLC et Atlanta Capital Management LLC.

Ce document a été publié par une ou plusieurs des entités suivantes :

EMEA :

Ce document s’adresse aux clients professionnels/investisseurs accrédités uniquement.

Dans l’UE, les documents de MSIM et d’Eaton Vance sont publiés par MSIM Fund Management (Ireland) Limited (« FMIL »). FMIL est une société privée à responsabilité limitée par actions immatriculée en Irlande sous le numéro 616661 et réglementée par la Banque Centrale d’Irlande. Son siège social est situé à l’adresse 24-26 City Quay, Dublin 2, DO2 NY19, Irlande.

En dehors de l’UE, les documents de MSIM sont publiés par Morgan Stanley Investment Management Limited (MSIM Ltd), une société agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Enregistrée en Angleterre. Numéro d’enregistrement : 1981121. Siège social : 25 Cabot Square, Canary Wharf, London E14 4QA.

En Suisse, les documents de MSIM sont publiés par Morgan Stanley & Co. International plc, Londres, succursale de Zurich, une société agréée et réglementée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers ("FINMA"). Siège social : Beethovenstrasse 33, 8002 Zurich, Suisse.

En dehors des États-Unis et de l’Union européenne, les documents d’Eaton Vance sont publiés par Eaton Vance Management (International) Limited (« EVMI ») 125 Old Broad Street, Londres, EC2N 1AR, Royaume-Uni, qui est agréé et réglementé au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority.

Italie : MSIM FMIL (succursale de Milan), (Sede Secondaria di Milano), Palazzo Serbelloni Corso Venezia, 16 20121 Milan, Italie. Pays-Bas : MSIM FMIL (succursale d’Amsterdam), Tour Rembrandt, 11e étage Amstelplein 1 1096HA, Pays-Bas. France : MSIM FMIL (succursale de Paris), 61, rue de Monceau, 75008 Paris, France. Espagne : MSIM FMIL (succursale de Madrid), Calle Serrano 55, 28006, Madrid, Espagne.  Allemagne : MSIM FMIL succursale de Francfort, Große Gallusstraße 18, 60312 Francfort, Allemagne (Catégorie : Branch Office (FDI) selon § 53b KWG). Danemark : MSIM FMIL (succursale de Copenhague), Gorrissen Federspiel, Axel Towers, Axeltorv2, 1609 Copenhague V, Danemark.

Moyen-Orient :
Dubaï 
 : MSIM Ltd (Bureau de représentation, Unit Precinct 3-7 th Floor-Unit 701 and 702, Level 7, Gate Precinct Building 3, Dubai International Financial Centre, Dubaï, 506501, Émirats arabes unis. Téléphone : +97 (0)14 709 7158).

Ce document est distribué dans le Centre financier international de Dubaï par Morgan Stanley Investment Management Limited (bureau de représentation), une entité réglementée par la Dubai Financial Services Authority (« DFSA »). Il n’est destiné qu’à être utilisé par des clients professionnels et des contreparties de marché. Ce document n'est pas destiné à être distribué aux clients particuliers, et ceux-ci ne doivent pas agir sur la base des informations contenues dans ce document.

Ce document concerne un produit financier qui n'est soumis à aucune forme de réglementation ou d'approbation par la DFSA. La DFSA n'est pas responsable de l'examen ou de la vérification des documents relatifs à ce produit financier. Par conséquent, la DFSA n'a pas approuvé ce document ou tout autre document associé, ni pris de mesures pour vérifier les informations qui y figurent, et décline tout responsabilité à cet égard. Le produit financier auquel ce document se rapporte peut être illiquide et/ou soumis à des restrictions quant à sa revente ou son transfert. Les acheteurs potentiels sont tenus d’effectuer leurs propres vérifications concernant ce produit financier. Si vous ne comprenez pas le contenu de ce document, veuillez consulter un conseiller financier agréé.

États-Unis :

NON ASSURÉ PAR LA FDIC | ABSENCE DE GARANTIE BANCAIRE | POSSIBLE PERTE DE VALEUR | NON ASSURÉ PAR DES AGENCES GOUVERNEMENTALES FÉDÉRALES | NE CONSTITUE PAS UN DÉPÔT BANCAIRE

Amérique latine (Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Pérou et Uruguay)

Ce document est destiné à être utilisé uniquement par un investisseur institutionnel ou un investisseur qualifié. Toutes les informations contenues dans ce document sont confidentielles et destinées à l’usage et à l’examen exclusifs de son destinataire visé et ne sauraient être transmises à un tiers. Ce document est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas une offre publique, une sollicitation ou une recommandation d’achat ou de vente d’un(e) quelconque produit, service, instrument financier et/ou stratégie. La décision d’investir ne doit être prise qu’après avoir lu la documentation sur la stratégie et mené une due diligence approfondie et indépendante.

ASIE-PACIFIQUE

Hong Kong :
Le présent document est diffusé par Morgan Stanley Asia Limited aux fins d’utilisation à Hong Kong et ne peut être diffusé qu’auprès d’« investisseurs professionnels » au sens du Securities and Futures Ordinance (décret sur les valeurs mobilières et les contrats à terme) de Hong Kong (Cap 571). Le contenu du présent document n’a été révisé ni approuvé par aucune autorité de réglementation, y compris la Securities and Futures Commission de Hong Kong. En conséquence, à moins que la loi en vigueur ne prévoie des exceptions, ce document ne devra pas être publié, diffusé, distribué ni adressé aux particuliers résidant à Hong Kong, ni mis à leur disposition.

Singapour :
Ce document est diffusé par Morgan Stanley Investment Management Company et ne saurait être considéré comme une offre de souscription ou d’achat, directe ou indirecte, présentée au public ou à des membres du public de Singapour autres que (i) des investisseurs institutionnels selon la définition de l’article 304 de la Securities and Futures Act (SFA), chapitre 289, (ii) des « personnes concernées » (ce qui inclut les investisseurs accrédités) au sens de l’article 305 de la SFA, la distribution du présent document étant conforme aux conditions énoncées à l’article 305 de la SFA ou (iii) les personnes concernées par toute autre disposition applicable de la SFA, et conformément aux conditions de celle-ci. Cette publication n’a pas été vérifiée par l’Autorité monétaire de Singapour.  

Australie :
Ce document est publié par Morgan Stanley Investment Management (Australia) Pty Ltd ABN 22122040037, AFSL No. 314182 et ses affiliés et ne constitue pas une invitation à investir. Morgan Stanley Investment Management (Australia) Pty Limited donne les moyens aux filiales de MSIM de fournir des services financiers à la clientèle de gros en Australie. Une invitation à investir ne peut être proposée que lorsqu’aucune publication d’information n’est requise par la Corporations Act 2001 (Cth) (la « Corporations Act »). Toute invitation à investir ne pourra pas être considérée comme telle si une publication d’information est requise par la Corporations Act 2001 et ne sera faite qu’à des personnes ayant le statut de « client de gros » (wholesale client), tel que défini dans la Corporations Act. Ce document ne sera pas déposé auprès de l’Australian Securities and Investments Commission.

Taïwan :
Ce document est fourni à titre d’information uniquement et ne saurait constituer une sollicitation lorsque cette dernière est contraire à la loi. Les produits dont il est fait mention dans le présent document peuvent avoir ou ne pas avoir fait l’objet d’un enregistrement auprès du Securities and Futures Bureau de la Financial Supervisory Commission de Taïwan (République de Chine), conformément à la législation et aux réglementations en vigueur sur les valeurs mobilières. Ces produits ne sont disponibles en République de Chine que (a) lorsqu’ils ont été enregistrés à la vente publique en République de Chine ou (b) lorsqu’ils sont utilisés dans le cadre d’un placement privé auprès d’organismes financiers et autres personnes morales et physiques répondant à certains critères spécifiques relevant des dispositions en matière de placements privés selon les règles de la république de Chine régissant les fonds offshore.

Corée :
Ce document n’est pas, et ne doit en aucun cas être interprété, comme une offre de titres en Corée. Aucune garantie n’est donnée s’agissant de l’éligibilité des lecteurs de ce document aux lois coréennes, notamment mais sans limitation, à la Loi et aux Règlements portant sur les Opérations de Change. Les Fonds mentionnés dans ce document peuvent ou non avoir été enregistrés auprès de la Commission des Services Financiers de Corée, en vertu de la Loi sur les Services d’Investissement Financier et les Marchés de Capitaux, et pourraient ou non être proposés, directement ou indirectement, en Corée ou à tout résident coréen, sauf en vertu des lois et règlements de Corée.

Japon :
Pour les investisseurs professionnels, ce document est distribué à titre informatif seulement. Pour ceux qui ne sont pas des investisseurs professionnels, ce document est fourni par Morgan Stanley Investment Management (Japan) Co., Ltd. (« MSIMJ ») dans le cadre de conventions de gestion de placements discrétionnaires (« IMA ») et de conventions de conseils en placement (« AAI »).  Il ne s'agit pas d'une recommandation ni d'une sollicitation de transactions ou offre d'instruments financiers particuliers. En vertu d’une convention portant sur la gestion des actifs d’un client, le client indique à l’avance les politiques de gestion de base et charge MSIMJ de prendre toutes les décisions d’investissement en fonction notamment de l’analyse de la valeur des titres, et MSIMJ accepte cette mission. Le client doit déléguer à MSIMJ les pouvoirs nécessaires à l’investissement. MSIMJ exerce les pouvoirs délégués sur la base de ses propres décisions d’investissement, et le client s’interdit d’émettre des instructions individuelles.  Tous les profits et pertes d’investissement reviennent aux clients ; le principal n’est pas garanti. Avant d’investir, les investisseurs doivent étudier attentivement les objectifs d’investissement, la nature des risques et les frais associés à la stratégie. À titre de commission de conseils en investissement pour une gestion conseillée (IAA) ou une discrétionnaire (AMIIMA), le montant des biens assujettis au contrat multiplié par un certain taux (la limite supérieure est de 2,20% par année (taxes comprises)) sera engagé proportionnellement à la durée du contrat. Pour certaines stratégies, des honoraires conditionnels peuvent être compris en plus des frais mentionnés ci-dessus. Des frais indirects peuvent également être supportés, tels que des commissions de courtage pour des titres émis par des personnes morales. Étant donné que ces frais et dépenses sont différents selon le contrat et d’autres facteurs, MSIMJ ne peut pas préciser les taux, les limites supérieures, etc. à l’avance. Tous les clients doivent lire attentivement les documents fournis avant la conclusion et l’exécution d’un contrat. Ce document est émis au Japon par MSIMJ, société enregistrée sous le n° 410 (Directeur du Bureau des Finances Locales Kanto (entreprises d’instruments financiers)), membre des organisations suivantes : Japan Securities Dealers Association, Investment Trusts Association, Japan, Japan Investment Advisers Association et Type II Financial Instruments Firms Association.

Canada :
À L’USAGE EXCLUSIF "DES « CLIENTS AUTORISÉS » "EN VERTU DE LA LOI CANADIENNE. NE PAS METTRE À DISPOSITION DU GRAND PUBLIC. Cette présentation est communiquée au Canada par Morgan Stanley Investment Management Inc. (« MSIM »), qui mène son activité au Canada dans le cadre de la dérogation aux exigences d’immatriculation au Canada accordée aux sociétés internationales de conseil en placement. Cette présentation ne constitue pas une offre de prestations de services de conseil en placement en des circonstances dans lesquelles la dérogation en question n’est pas applicable. MSIM dispose uniquement de l’autorisation de conseiller les comptes gérés séparément de "Clients autorisés" et a la permission de gérer uniquement des comptes investissant dans des émetteurs non canadiens. La définition de « clients autorisés » au sens du Règlement 31-103 des autorités canadiennes désigne en général les établissements financiers canadiens ou les particuliers canadiens dotés d’un patrimoine financier supérieur à 5 millions de dollars canadiens (CAD) et les entités disposant d’un actif net supérieur ou égal à 25 millions CAD. Pour les clients autorisés, la seule possibilité d’investir dans un compte géré séparément décrit dans cette présentation consiste à conclure un accord de gestion avec MSIM, étant entendu que cette présentation ne fait pas partie de l’accord en question. Les documents décrivant l’expertise en matière d’investissement, les stratégies et/ou d’autres aspects de comptes gérés séparément de MSIM peuvent être fournis sur demande, afin de permettre d’évaluer les services de conseil en placement disponibles proposés par MSIM. MSIM et certaines de ses sociétés affiliées peuvent intervenir en qualité de gestionnaire de portefeuille auprès des comptes gérés séparément décrits dans cette présentation, et être autorisés, à ce titre, à percevoir des commissions en lien avec ces produits.

 

Ce document est une communication promotionnelle.

Les utilisateurs sont invités à prendre connaissance des Conditions d’utilisation avant d’engager toute procédure, car celles-ci mentionnent des restrictions légales et réglementaires applicables à la diffusion des informations relatives aux produits d’investissement de Morgan Stanley Investment Management.

Les services décrits sur ce site Web peuvent ne pas être disponibles dans certaines juridictions ou pour certaines personnes. Merci de consulter nos Conditions d’utilisation pour de plus amples informations.


Confidentialité    •    Conditions d'utilisation

©  Morgan Stanley. Tous droits réservés.