Insight Article Desktop Banner
 
 
Market Pulse
  •  
juillet 13, 2021

Au-delà de la diversification: les arguments en faveur des fonds multi-actifs

Insight Video Mobile Banner
 
juillet 13, 2021

Au-delà de la diversification: les arguments en faveur des fonds multi-actifs


Market Pulse

Au-delà de la diversification: les arguments en faveur des fonds multi-actifs

Share Icon

juillet 13, 2021

 
 

Les amateurs de randonnée comprennent l'importance de porter des chaussures adaptées au terrain. Des baskets confortables conviennent parfaitement sur des chemins plats traversant la forêt ou autour d'un lac. Les chaussures de randonnée offrent généralement une semelle plus robuste pour les terrains plus difficiles, et les versions montantes améliorent le maintien de la cheville. Des chaussures imperméables sont également disponibles pour ceux souhaitant traverser des rivières et des crampons peuvent être fixés pour une meilleure accroche lors des randonnées les plus exigeantes. Mais porter des baskets sans semelle sur des terrains pentus et dans des pierriers ? Alors vous risquez une chute catastrophique.

 
 

Les investisseurs sont eux aussi confrontés à des conditions de marché en constante évolution. Au cours de ses différentes années de gestion active, notre équipe a investi aussi bien durant des phases de récessions que de reprises économiques, dans des marchés de momentum et de bulles, ainsi que dans périodes de hausse des taux d'intérêt et de pressions inflationnistes. Sans parler de ces « cygnes noirs » (« black swans ») qui peuvent prendre par surprise les investisseurs les plus avisés.

La diversification est une bonne chose, mais n’est pas suffisante

Compte tenu des vicissitudes des marchés, détenir certains investissements dans certaines classes d’actifs pourrait s’avérer désastreux. La recherche montre que dans des marchés en difficulté, les actions du monde entier commencent à se comporter de façon similaire. Les gérants spécialisés sur les actions n'ont pas d'autre recours que de réallouer entre leurs positions actions ou d’ajuster leur niveau de trésorerie. Nous avons déjà fait référence à ce dilemme en parlant de « réaménagement des chaises longues sur le pont du Titanic ».

Les obligations sont souvent considérées comme un investissement plus sûr dans des marchés volatils. Mais les fonds obligataires perdent régulièrement de l'argent et, historiquement, leur performance à long terme est inférieure à celle des actions.

La diversification est souvent la réponse toute faite quand on doit gérer la volatilité. Il s'agit alors de constituer un portefeuille comprenant à la fois des actions et des obligations dans une proportion déterminée en fonction d'un horizon d'investissement et d'un profil de risque. Et c'est une bonne idée.

Jusqu'à ce que ça ne le soit plus…

De notre point de vue, un portefeuille géré passivement, aussi diversifié soit-il, ne parvient pas à protéger le capital lors des fortes baisses de marché. Imaginez un investisseur détenant un portefeuille composé de 70 % d'actions et de 30 % d’obligations : si la poche actions baisse de -30 % et que la valeur des obligations reste inchangée, un calcul rapide montre que le portefeuille total a quand même perdu -21%, soit une correction massive.

En revanche, un gérant multi-actifs alloue les capitaux dans une variété de classes d'actifs dont les pondérations peuvent être ajustées afin de gérer le risque. Mais selon nous, il existe deux points clés pour gérer avec succès un portefeuille multi-actifs : premièrement, le gérant doit être réellement actif et deuxièmement, il doit gérer son portefeuille en fonction d'un objectif de volatilité et non par rapport à un indice de référence.

La gestion active se doit d’être prospective

Dit simplement, les gérants multi-actifs investissent dans des actions, des obligations et de la trésorerie au sein d’un même portefeuille. Dans notre cas (et dans d'autres maisons), nous gérons également des titres liés aux matières premières. Les fonds multi-actifs ne sont pas des fonds « à horizon », où les allocations entre les actions et les obligations évoluent à intervalles réguliers pendant leur durée de vie, en fonction de l'âge et du profil de risque de l'investisseur. Si les fonds à horizon conviennent bien à certains investisseurs, ils ne procèdent généralement pas à des ajustements tactiques en fonction des conditions de marché pendant leur durée de vie.

De notre point de vue, la diversification n'est efficace que si un portefeuille est géré activement. Dans notre cas, la gestion active constitue un exercice prospectif, et l'anticipation des événements de volatilité est le trait distinctif de notre approche d'investissement. Oui, cela signifie que nous essayons de prévoir l'avenir. Mais pas dans le marc de café. Notre équipe dédiée de 171 professionnels de la gestion étudie en permanence les conditions macroéconomiques et géopolitiques à travers le monde afin d’identifier les sources potentielles de risque qui pourraient survenir. Notre objectif est d’ajuster les expositions du portefeuille avant que la volatilité ne frappe.

Dans nos portefeuilles, l'allocation aux actions est le principal levier permettant d’ajuster notre exposition au risque. Lorsque nous nous attendons à ce qu’un événement—comme une instabilité politique, des tensions commerciales exacerbées ou un changement de politique monétaire—conduise à une augmentation de la volatilité des marchés, nous réduisons généralement —fortement —notre exposition aux actions. Notre objectif est d’intervenir en amont des « mauvaises » nouvelles, plutôt qu’après un regain de volatilité. De la même manière, lorsque nous anticipons une réduction du niveau de volatilité, nous augmentons résolument l'exposition aux actions, afin de profiter du potentiel de hausse. Le graphique 1 illustre la façon dont nous avons ajusté notre exposition aux actions en prévision de divers événements internationaux au cours des deux dernières années.

 
 
 
Graphique 1: L'exposition dynamique aux actions est essentielle dans nos portefeuilles multi-actifs
 

Source : Morgan Stanley Investment Management, DataStream, 31 mars 2021. Sujet à de possibles variations quotidiennes, fourni à titre d'illustration uniquement. Ne doit pas être considéré comme une recommandation d'achat ou de vente d'un titre spécifique. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

 
 

Comme vous pouvez le voir sur le Graphique 1, nous apportons des changements significatifs à notre combinaison d’actifs en fonction de ce que nous considérons comme de prochains événements de risque. Notre allocation en actions était proche de 80 % à la mi-2018, mais lorsque les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine ont été exacerbées à l'échelle mondiale par des facteurs politiques, nous avons modifié cette exposition pour la ramener à près de 25 % durant l'été de la même année. Au début de l’année 2020, pour aider à gérer la volatilité pendant la pandémie de COVID-19 et après l’arrêt inédit de l’économie mondiale, nous avons réduit l’allocation en actions de notre portefeuille phare, la faisant passer d’environ 55 % à 20 %, position que nous avons maintenue face à une volatilité qui restait élevée.

 
 

Les gérants multi-actifs doivent gérer la volatilité

D’une certaine façon, nous gérons un portefeuille multi-actifs, mais en fait, ce que nous faisons vraiment, c'est gérer la volatilité. Dans notre cas, nous gérons notre fonds multi-actifs selon un budget de risque prédéfini, également défini comme une fourchette de volatilité cible. Pour le fonds MS INVF Global Balanced Risk Control, lancé en novembre 2011, nous visons ainsi une volatilité comprise entre 4 % et 10 % (voir Graphique 2). En général, nous nous attendons à ce que la volatilité se situe vers le milieu de cette fourchette, mais dans des conditions extrêmes, nous pouvons exploiter entièrement cette marge, par exemple pour protéger le portefeuille contre des marchés baissiers volatils. Dans le cadre de ces paramètres de volatilité, notre objectif est de générer des performances compétitives et de minimiser la participation à la baisse des marchés.

 
 
 
Graphique 2: Un historique de volatilité stable
 

Source : Bloomberg, volatilité à 6 mois, du 4 mai 2012 au 30 avril 2020. Sujet à de possibles variations quotidiennes. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.  Fourni à titre informatif uniquement, ne doit pas être considéré comme une recommandation d'acheter ou de vendre des titres de la classe d’actifs mentionnée ci-dessus. Chaque portefeuille peut différer en raison de restrictions d’investissement et de directives spécifiques. Par conséquent, les résultats individuels sont susceptibles de varier.

 
 

Il s'agit d'une approche assez différente de celle de la plupart des autres gestionnaires actifs, qui choisissent un indice de référence pour évaluer les performances de leur fonds. Mais évaluer un quelconque investissement par rapport à un indice de référence est délicat : si le marché dans son ensemble baisse de 35 % et que le portefeuille ne baisse que de 30 %, le gérant a dans les faits battu son indice de référence, ce qui est une bonne chose pour lui. Le client a cependant perdu près d'un tiers de son investissement.

Nous évaluons nos portefeuilles sur la base de la volatilité et notre processus d'investissement est construit autour de la notion de risque. Comme évoqué, nous définissons une fourchette cible de volatilité, par exemple de 4 %-10 %, au sein de laquelle nous visons à maintenir la volatilité de la stratégie. En général, nous nous attendons à ce qu'elle se situe vers le milieu de la fourchette, c'est-à-dire entre 6 % et 7 %. Comme indiqué, nos portefeuilles multi-actifs détiennent une combinaison d'actions, d’obligations, de titres liés aux matières premières et de trésorerie. Et la flexibilité dans la diversification entre classes d'actifs est essentielle afin de gérer le risque.

Dans le jargon du secteur, on nous qualifie souvent et sans surprise de « gérant de volatilité ». Un article de la Yale School of Management, intitulé « Volatility Managed Portfolios »2, indique que la gestion de la volatilité représente une approche d'investissement capable de produire d’excellents résultats.

Extrait de l'article :

Les portefeuilles gérés qui prennent moins de risques lorsque la volatilité augmente produisent des alphas élevés et positifs, ce qui permet d’augmenter les ratios de Sharpe de manière substantielle.

En outre, on trouve le passage suivant dans cet article de recherche :

Nous construisons des portefeuilles qui dimensionnent les rendements mensuels par l'inverse de leur variance attendue, en diminuant l'exposition au risque lorsque la variance des rendements devrait être élevée, et vice versa. Nous appelons cela des portefeuilles gérés par la volatilité. Nous montrons que cette stratégie de trading simple permet d'obtenir des alphas élevés sur un large éventail de facteurs de prix des actifs, ce qui suggère que les investisseurs peuvent tirer parti du « timing » de la volatilité.

Les portefeuilles multi-actifs de l'équipe Global Balanced Risk Control : 2020

L’année 2020 illustre bien les avantages que nous percevons d'un portefeuille multi-actifs géré activement en fonction d'un objectif de volatilité.

Comme le montre le Graphique 3, notre portefeuille multi-actifs (le fonds de fonds MS INVF Global Balanced Risk Control (GBaR) - Part A en euro) a réussi à capter en 2020 près de 90 % de la hausse de l'indice MSCI All Country World (ACWI) (EUR). Pourtant, sa perte cumulée maximale (« max drawdown ») au cours de l'année a été deux fois moins élevée que celle de l'indice (environ -10 % contre environ -20 % pour l’indice MSCI ACWI), avec une volatilité plus de deux fois plus faible (environ 10 % contre 23 % pour le MSCI ACWI). Selon nous, offrir une performance compétitive sans subir une volatilité extrême est particulièrement intéressant pour la grande majorité des clients.

 
 
 
Graphique 3: Une approche de gestion active appliquée à un portefeuille multi-actifs qui anticipe le risque et évite les évènements extrêmes
 

Source : Datastream. Données présentées : du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020. Sujet à de possibles variations quotidiennes. Fourni à titre informatif seulement et ne doit pas être considéré comme une recommandation d'acheter ou vendre les titres dans la classe d’actifs indiquée ci-dessus. Chaque portefeuille peut différer en raison de restrictions d’investissement et de directives spécifiques. Par conséquent, les résultats individuels sont susceptibles de varier. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

 
 

En fait, nous constatons que notre approche appliquée aux portefeuilles multi-actifs répond souvent aux besoins tant des investisseurs fortunés que des clients plus modestes. En particulier, comme allocation centrale de portefeuille pour les premiers cités et comme stratégie générale pour la deuxième catégorie de clients. Au fil des années, nous avons compris que les investisseurs étaient souvent davantage soucieux de conserver leur argent que de le faire croître de manière agressive. Cela dit, nous constatons que les investisseurs, qu'ils soient fortunés ou plus modestes, souhaitent faire fructifier leur argent, mais avec moins de volatilité, et surtout sans mauvaise surprise. Ces investisseurs (et d'autres) se rendent compte que les baisses massives peuvent pousser les investisseurs même les plus avertis à vendre au plus bas, ce qui constitue souvent le plus mauvais choix. Notre capacité à protéger les portefeuilles pendant les périodes les plus volatiles est illustrée par le graphique ci-dessous, qui démontre le caractère véritablement actif de la gestion et la flexibilité du gérant dans le cadre d’une volatilité cible et d’un dispositif de contrôle des risques. La vitesse d'exécution et les outils disponibles (entre autres contrats à terme réglementés et options) pour atteindre ces résultats sont également des facteurs à prendre en compte lorsqu'un investisseur délègue une partie de son portefeuille à un gestionnaire multi-actifs disposant d'un dispositif de contrôle des risques.

 
 
 
Graphique 4: Pertes cumulées depuis la création du fonds MS INVF Global Balanced Risk Control, comparées aux indices MSCI ACWI TR (EUR) et Euro STOXX 50
 

* La performance passata non è indicativa dei risultati futuri. Per maggiori informazioni, tra cui i risultati trimestrali, si rimanda alla sezione Informazioni importanti alla fine della presentazione. Queste informazioni sono fornite a solo scopo informativo e non costituiscono una raccomandazione all’acquisto o alla vendita dei titoli citati. LA PRESENTE RELAZIONE È FORNITA SU RICHIESTA DEL DESTINATARIO E NON DEVE ESSERE RIDISTRIBUITA.

Fonte: Morningstar Direct

 
 

Une demande croissante pour les produits multi-actifs

La popularité des fonds multi-actifs s'est renforcée en Europe. Lipper Alpha Insight titrait récemment : "Multi-Asset Is Dead - Long Live Multi-Asset !" (« La gestion multi-actifs est morte, vive la gestion multi-actifs ! ») 3

Étant donné qu'un certain nombre d'investisseurs ne veulent pas, ou ne peuvent pas, investir directement sur les marchés actions, et/ou exigent des performances considérablement plus élevées que celles des marchés obligataires, il n'est pas nécessaire d'être grand devin pour prédire que les encours des fonds multi-actifs devraient augmenter, car ces fonds représentent des produits de choix pour ces investisseurs.

L’article poursuit ainsi : « les exigences croissantes des régulateurs en Europe à l’égard des conseils financiers pourraient conduire à une plus grande demande de produits multi-actifs, car ceux-ci pourraient représenter le type de produits le plus approprié pour les investisseurs particuliers. Selon les données de l'EFAMA (European Fund and Asset Management Association), la demande de fonds multi-actifs, malgré un recul en 2020 par rapport à 2019, monte encore en puissance en 2021, avec des entrées nettes de 10 milliards d'euros enregistrées en février 2021, contre 4 milliards en janvier 2021.4

Perspectives

À l'heure où nous rédigeons cet article, essayons de répondre à certaines préoccupations de nos clients qui portent sur l'inflation, sur l’environnement de hausse des taux et sur une potentielle et redoutable stagflation (combinaison redoutée d’absence de croissance économique et d'une forte inflation). 

Environnement de hausse des taux - Un environnement de hausse des taux d'intérêt est souvent annonciateur d'une économie bien portante et d'une reprise de l'inflation, ce qui devrait profiter aux secteurs cycliques, comme les services financiers, l'énergie ou l'industrie. Nous considérons que ce type d'environnement s’accompagne d’opportunités pour un gérant actif de fonds multi-actifs, par opposition aux stratégies passives d'achat et de conservation.

Inflation/stagflation - Certains de nos clients s'inquiètent d'un scénario associant hyperinflation et économie déprimée. Selon nous, une inflation galopante serait le résultat d'une politique monétaire désordonnée ou d'un choc d'offre majeur. Même si nous avons assisté à une augmentation considérable des niveaux d'endettement dans de nombreuses grandes économies comme les États-Unis, les dépenses budgétaires à venir devraient être davantage financées, et donc de nature moins inflationniste. Les contraintes d'approvisionnement à court terme sont susceptibles d'entraîner une hausse des coûts, notamment des prix des matières premières, mais nous pensons que ce goulot d'étranglement restera transitoire. Cela dit, nous constatons que certains facteurs structurellement déflationnistes, comme la mondialisation, commencent à s'affaiblir et nous anticipons un retour de l'inflation au cours de la prochaine décennie.

Dans tous ces scénarios, un portefeuille multi-actifs géré activement constitue probablement l’un des choix les plus judicieux. Notre approche prospective du risque nous aide à déterminer notre positionnement. Et dans un scénario d'inflation plus élevée, nous envisagerions des investissements tels que l'or, les matières premières au sens large, les actions du secteur de l’énergie, les actifs à duration courte et certaines actions des marchés émergents, pour ne citer que quelques exemples. Notre liste de choix évolue en permanence et nous pensons qu'elle nous donne un avantage sur les fonds actions et obligataires gérés passivement.

Une approche qui s'adapte - pour que vous n'ayez pas à le faire

Les randonneurs sérieux et les passionnés choisissent des chaussures qui offrent confort et accroche sur une grande variété de terrains. Nous pensons que les portefeuilles multi-actifs peuvent faire de même en employant une approche qui gère activement les décisions d'allocation, tout en pilotant le portefeuille dans son ensemble en fonction d'un objectif de volatilité.  Il s'agit d'une approche qui adapte l’allocation d’actifs pour que vous n'ayez pas à le faire.

L'objectif est similaire : une performance compétitive peu exposée aux aléas des marchés en difficulté.

Il est temps de partir sur les chemins !

 
 

1 Morgan Stanley Investment Management, équipe au 31 mars 2021. Les membres de l'équipe peuvent être remplacés sans préavis.
2 https://pdfs.semanticscholar.org/e024/3261d9d0afa94ed87827fcdc68338422fa0f.pdf, publié le 23 novembre 2015
3 Lipper Alpha, 20 mai 2019
4  https://www.efama.org/newsroom/news/monthly-statistics-february-2021-demand-long-term-ucits-remained-strong-february


 
andrew.harmstone
Managing Director
Global Balanced Risk Control Team
 
manfred.hui
Managing Director
Global Balanced Risk Control Team
 
 
Featured Fund
 
 
 
 
 

Profil de risque et de rendement - Global Balanced Risk Control Fund of Funds – Z

 
 


 
 

Considérations sur les risques

La catégorie de risque et de rendement indiquée repose sur des données historiques.

  • Les données historiques ne sont fournies qu’à titre indicatif et ne constituent pas un indicateur fiable des résultats futurs.
  • Ainsi, cette catégorie peut varier dans le temps.
  • Plus la catégorie est élevée, plus le potentiel de rendement est important, tout comme le risque de perte du placement. La catégorie 1 ne fait pas référence à un placement dépourvu de risque.
  • Le fonds appartient à cette catégorie car il investit dans un large éventail d’actifs qui comportent différents niveaux de risque et le rendement simulé et/ou enregistré du fonds a historiquement connu des hausses et des baisses de moyenne amplitude.
  • La variation des taux de change entre la devise du fonds et celles des investissements effectués par celui-ci peut avoir un impact sur la valeur du fonds.

Cette classification ne tient pas compte d’autres facteurs de risque qui doivent être analysés avant de prendre une décision d’investissement, tels que :

  • La valeur des obligations est susceptible de diminuer lorsque les taux d’intérêt augmentent, et vice-versa.
  • La valeur des instruments dérivés financiers est très sensible et peut se solder par des pertes supérieures au montant investi par le compartiment
  • Les émetteurs peuvent ne pas être en mesure de rembourser leur dette, auquel cas votre investissement perdra de sa valeur. Ce risque est plus élevé lorsque le fonds investit dans des obligations à notation inférieure.
  • Le fonds a recours à d’autres parties pour fournir certains services, réaliser des investissements ou des opérations. Le fonds peut subir des pertes financières en cas de faillite de ces parties.
  • Le nombre d’acheteurs ou de vendeurs peut être trop faible, ce qui peut avoir une incidence sur la capacité du fonds à acheter ou vendre des titres.
  • Investir sur les marches émergents est plus risqué dans la mesure où les systèmes politiques, juridiques et opérationnels y sont parfois moins développés que dans les pays industrialisés.
  • La performance passée n’est pas un indicateur fiable des performances futures. Les rendements peuvent augmenter ou diminuer en fonction des fluctuations des taux de change. Le montant des placements et les revenus qui en découlent peuvent baisser ou augmenter et les investisseurs peuvent perdre l’intégralité ou une partie de leurs investissements.
  • La valeur des investissements et les revenus qui en découlent peuvent fluctuer et rien ne garantit que le Fonds atteindra ses objectifs de placement.
  • Les investissements pouvant être réalisés dans des devises diverses, les fluctuations des taux de change entre les devises peuvent entraîner des évolutions à la hausse ou à la baisse de la valeur des investissements. En outre, la valeur des investissements peut être affectée par les variations de change entre la monnaie de référence de l’investisseur et la devise de référence des placements.

DÉFINITIONS

Le ratio de Sharpe est une mesure ajustée du risque calculée comme le rapport entre la surperformance et l’écart-type. Le ratio de Sharpe détermine la performance par unité de risque. Plus le ratio de Sharpe est élevé, meilleure est la performance ajustée du risque historique. La volatilité (écart-type) mesure l'ampleur de la dispersion des performances individuelles, au sein d'une série de performances, par rapport à la valeur moyenne de cette série.

Les stratégies d’allocation d’actifs donnent toute latitude au conseiller en investissement pour décider de l'allocation entre différentes classes d’actifs. Il peut arriver que cette stratégie présente une exposition considérable à une ou à un nombre restreint de classes d’obligations ou d’actions. En conséquence, l’importance relative des risques que comportent les actions, les obligations et les produits dérivés variera au fil du temps.

Les produits financiers dérivés comportent certains risques inhérents, comme le risque de défaut de la contrepartie ; il convient donc de vous assurer avant d’investir que vous comprenez pleinement les risques encourus. Le recours à l’effet de levier peut accentuer d’autant les pertes aussi bien que les gains. Ces investissements sont destinés aux investisseurs qui comprennent ces risques et sont en mesure de les tolérer. La performance peut être volatile et l’investisseur peut perdre une partie importante, voire la totalité, de son capital.

L’indice MSCI All Country World (ACWI) est un indice pondéré par les capitalisations de marché ajustées du flottant, conçu pour mesurer la performance des marchés actions développés et émergents. Le terme « flottant » représente la part des actions en circulation qui sont considérées comme disponibles à l'achat sur les marchés d'actions publics par les investisseurs. La performance de l'indice est cotée en dollars américains et sous-entend le réinvestissement des dividendes nets. L'Euro Stoxx 50 est un indice du marché actions pondéré par les capitalisations de marché. Il est composé de 50 grandes sociétés européennes opérant dans les pays de la zone euro. L'univers de départ est composé des 18 indices Dow Jones EURO STOXX Supersector, dont les titres sont classés par taille puis placés sur une liste de sélection.

DISTRIBUTION

Le présent document s’adresse et ne doit être distribué exclusivement qu’aux personnes résidant dans des pays ou territoires où une telle distribution ou mise à disposition n’est pas contraire aux lois et réglementations locales en vigueur. En particulier, les parts ne peuvent être distribuées à des ressortissants américains.

Irlande : MSIM Fund Management (Ireland) Limited. Siège social : The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson's Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande. Enregistrée en Irlande en tant que société privée à responsabilité limitée par actions, sous le numéro 616661. MSIM Fund Management (Ireland) Limited est réglementée par la Banque Centrale d'Irlande. Royaume-Uni : Morgan Stanley Investment Management Limited est agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Enregistrée en Angleterre. Numéro d’enregistrement : 1981121. Siège social : 25 Cabot Square, Canary Wharf, London E14 4QA, autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Dubaï : Morgan Stanley Investment Management Limited (Bureau de représentation, Unit Precinct 3-7th Floor-Unit 701 et 702, Level 7, Gate Precinct Building 3, Dubai International Financial Centre, Dubaï, 506501, Émirats arabes unis. Téléphone : +97 (0)14 709 7158). Allemagne : : MSIM Fund Management (Ireland) Limited Niederlassung Deutschland, Grosse Gallusstrasse 18, 60312 Francfort, Allemagne (Catégorie : Branch Office (FDI) selon § 53b KWG). Italie : MSIM Fund Management (Ireland) Limited, succursale de Milan (Sede Secondaria di Milano) est une succursale de MSIM Fund Management (Ireland) Limited, une société enregistrée en Irlande, réglementée par la Banque Centrale d'Irlande et dont le siège social est situé à The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande. MSIM Fund Management (Ireland) Limited succursale de Milan (Sede Secondaria di Milano) dont le siège est situé à Palazzo Serbelloni Corso Venezia, 16 20121 Milano, Italie, est enregistrée en Italie avec le numéro d’entreprise et le numéro de TVA 11488280964. Pays-Bas : MSIM Fund Management (Ireland) Limited, Tour Rembrandt, 11e étage Amstelplein 1 1096HA, Pays-Bas. Téléphone : 31 2-0462-1300. Morgan Stanley Investment Management est une succursale de MSIM Fund Management (Ireland) Limited. MSIM Fund Management (Ireland) Limited est réglementée par la Banque Centrale d'Irlande. France : MSIM Fund Management (Ireland) Limited, succursale de Paris est une succursale de MSIM Fund Management (Ireland) Limited, une société enregistrée en Irlande, réglementée par la Banque Centrale d'Irlande et dont le siège social est situé à The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande. MSIM Fund Management (Ireland) Limited succursale de Paris dont le siège est situé au 61 rue de Monceau 75008 Paris, France, est enregistrée en France avec le numéro d’entreprise 890 071 863 RCS. Suisse : Morgan Stanley & Co. International plc, Londres, succursale de Zurich, autorisée et réglementée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (« FINMA »). Enregistrée au registre du commerce de Zurich sous le numéro CHE-115.415.770. Siège social : Beethovenstrasse 33, 8002 Zurich, Suisse, Téléphone : +41 (0) 44 588 1000. Fax : +41(0) 44 588 1074.

BRÉSIL. Ce document ne constitue pas une offre publique de titres aux fins de la réglementation brésilienne applicable et n’a donc pas été et ne sera pas enregistré auprès de la Commission brésilienne des valeurs mobilières (Comissão de Valores Mobiliários) ou de toute autre autorité gouvernementale au Brésil. Toutes les informations contenues dans le présent document sont confidentielles et destinées à l’usage et à l’examen exclusifs de son destinataire visé et ne sauraient être transmises à un tiers. CHILI. Le Fonds ou les participations dans le Fonds ne sont pas enregistrés dans le Registre des valeurs offshore (el Registro de Valores Extranjeros) et ne sont pas soumis à la surveillance de la Commission du marché financier (la Comisión para el Mercado Financiero). Le présent document et les autres documents relatifs à l'offre de participations dans le Fonds ne constituent pas une offre publique ni une invitation à souscrire ou à acheter des participations dans le Fonds en République du Chili, si ce n'est à des acheteurs identifiés de manière individuelle dans le cadre d'une offre privée au sens de l'Article 4 de la Loi chilienne sur les valeurs mobilières (la Ley del Mercado de Valores) (une offre qui n'est pas « adressée au grand public ou à un secteur ou à une catégorie spécifique de celui-ci »). COLOMBIE. Le présent document ne constitue pas une invitation à investir ou une offre publique en République de Colombie et n'est pas régi par la loi colombienne. Les participations dans le Fonds n'ont pas été et ne seront pas inscrites au Registre national des valeurs et des émetteurs (el Registro Nacional de Valores y Emisores) tenu par l'Autorité de surveillance financière de Colombie (la Superintendencia Financiera de Colombia) et ne seront pas cotées à la Bourse des valeurs colombienne (la Bolsa de Valores de Colombia). Les participations dans le Fonds sont offertes dans des circonstances spécifiques ne constituant pas une offre publique de titres en vertu des lois et règlements colombiens applicables en matière de valeurs mobilières. L'offre d’investissement dans le Fonds est adressée à moins d'une centaine d'investisseurs identifiés de manière spécifique. En conséquence, les participations dans le Fonds ne peuvent être commercialisées, proposées, vendues ou négociées en Colombie, autrement que dans des circonstances spécifiques ne constituant pas une offre publique de titres en vertu des lois et règlements colombiens applicables en matière de valeurs mobilières. Le présent document est fourni à la demande de son destinataire à titre d'information uniquement et ne constitue pas une sollicitation. Les participations dans le Fonds ne peuvent être promues ou commercialisées en Colombie ou auprès de résidents colombiens, à moins que cette promotion ou commercialisation ne soit réalisée conformément au Décret 2555 de 2010 et aux autres règles et règlements en vigueur relatifs à la promotion de produits ou services financiers et de valeurs mobilières étrangers en Colombie. Les investisseurs colombiens éligibles sont conscients que les participations dans le Fonds (i) ne sont pas des produits financiers, (ii) ne sont transférables que conformément aux dispositions des statuts du Fonds et (iii) n'offrent aucune protection du capital. Les investisseurs colombiens éligibles confirment avoir connaissance des lois et réglementations colombiennes (notamment celles relatives aux opérations de change, aux valeurs mobilières et à la fiscalité) applicables à toute transaction ou à tout investissement réalisé dans le cadre d'un investissement dans le Fonds et déclarent être seuls responsables du respect intégral de ces lois et réglementations. En outre, les investisseurs colombiens reconnaissent et acceptent que le Fonds n'aura aucune responsabilité ou obligation en ce qui concerne tout consentement, approbation, dépôt, procédure, autorisation ou permission requis par l'investisseur ou toute action prise ou à prendre par l'investisseur en relation avec l'offre, la vente ou la livraison des participations dans le Fonds aux termes de la législation colombienne. MEXIQUE. Tout souscripteur potentiel de participations dans le Fonds doit être soit un investisseur institutionnel (inversionista institucional), soit un investisseur qualifié (inversionista calificado) au sens de la Loi sur le marché des valeurs mobilières du Mexique (Ley del Mercado de Valores) (la « Loi sur le marché des valeurs mobilières ») et des autres lois mexicaines applicables en vigueur. Les participations dans le Fonds n'ont pas été et ne seront pas inscrites au Registre national des valeurs mobilières (Registro Nacional de Valores) tenu par la Commission mexicaine des banques et des valeurs mobilières (Comisión Nacional Bancaria y de Valores). Les participations dans le fonds ne peuvent être offertes ou vendues aux États-Unis Mexicains par quelque moyen que ce soit, sauf dans des circonstances qui constituent une offre privée conformément à l'article 8 de la Loi sur le marché des valeurs mobilières et à ses règlements. Aucune autorité réglementaire mexicaine n'a approuvé ou désapprouvé les participations dans le Fonds ou ne s'est prononcée sur la solvabilité du Fonds. Toutes les dispositions applicables de la Loi sur le marché des valeurs mobilières doivent être respectées pour toute vente, offre ou distribution, ou intermédiation concernant les participations du Fonds au Mexique, depuis le Mexique ou impliquant de toute autre manière le Mexique, et toute revente des participations du Fonds dans le territoire mexicain doit être effectuée de manière à constituer une offre privée conformément à l'article 8 de la Loi sur le marché des valeurs mobilières et à ses règlements. PÉROU. Les participations dans le Fonds n'ont pas été et ne seront pas enregistrées au Pérou en vertu du Decreto Legislativo 862 : Ley de Fondos de Inversión y sus Sociedades Administradoras ou en vertu du Decreto Legislativo 861 : Ley del Mercado de Valores (la « Loi sur le marché des valeurs mobilières »), et sont offerts uniquement aux investisseurs institutionnels (tels que définis à l'article 8 de la Loi sur le marché des valeurs mobilières) dans le cadre d'un placement privé, conformément à l'article 5 de la Loi sur le marché des valeurs mobilières. Les participations dans le Fonds n'ont pas été inscrites au Registre public du marché des valeurs mobilières (Registro Público del Mercado de Valores) tenu par la Superintendencia del Mercado de Valores, et l'offre des participations dans le Fonds au Pérou n'est pas soumise à la supervision de cette dernière. Tout transfert des participations dans le Fonds est soumis aux limitations prévues par la Loi sur le marché des valeurs mobilières et ses règlements d'application. URUGUAY. L'offre des participations est considérée comme un placement privé conformément à l'article 2 de la Loi uruguayenne 18.627. Les participations ne seront pas offertes ou vendues au public (particuliers ou entreprises) en Uruguay, sauf dans des circonstances qui ne constituent pas une offre ou une distribution publique par l'intermédiaire d'une bourse reconnue en vertu des lois et règlements uruguayens. Le Fonds ou les participations dans le Fonds ne sont pas et ne seront pas enregistrés auprès de la Superintendencia de Servicios Financieros del Banco Central del Uruguay. Le Fonds se définit comme un fonds d'investissement qui n'est pas un fonds d'investissement réglementé par la loi uruguayenne 16.774 du 27 septembre 1996, telle que modifiée.

INFORMATIONS IMPORTANTES

EMEA : Cette communication promotionnelle est publiée par MSIM Fund Management (Ireland) Limited. MSIM Fund Management (Ireland) Limited est réglementée par la Banque centrale d’Irlande. MSIM Fund Management (Ireland) Limited est une société privée à responsabilité limitée par actions immatriculée en Irlande sous le numéro 616661 et dont le siège social est situé à l’adresse suivante : The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande.

Ce document contient des informations relatives au compartiment (le « Fonds ») de Morgan Stanley Investment Funds, société d’investissement à capital variable domiciliée au Luxembourg. Morgan Stanley Investment Funds (la « Société ») est enregistrée au Grand-Duché de Luxembourg en tant qu'organisme de placement collectif conformément à la Partie 1 de la Loi du 17 décembre 2010, telle que modifiée. La Société est un Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (« OPCVM »).

Les demandes de souscription dans des parts d’un quelconque fonds de Morgan Stanley ne devraient pas être transmises sans consultation préalable du prospectus actuel, du document d’information clé de l’investisseur (« KIID »), du rapport annuel et du rapport semestriel (« Dossier d’investissement ») ou autres documents disponibles sur votre marché local, disponibles gratuitement au siège social : Centre Européen de Banques et d’affaires, 6B route de Trèves, L-2633 Senningerberg, R.C.S. Luxembourg B 29 192. En outre, tous les investisseurs italiens devraient se référer au « Formulaire de demande étendue », et tous les investisseurs de Hong Kong devraient se reporter à la section « Informations supplémentaires pour les investisseurs de Hong Kong » du Prospectus. Des copies du Prospectus, du KIID, des Statuts et des rapports annuels et semestriels, en allemand, ainsi que des informations complémentaires peuvent être obtenues gratuitement auprès du représentant en Suisse. Le représentant en Suisse est Carnegie Fund Services SA, 11, rue du Général-Dufour, 1204 Genève. L’agent payeur en Suisse est la Banque Cantonale de Genève, 17, quai de l’Ile, 1204 Genève. Cette communication été élaborée uniquement à titre d’information ; elle ne constitue ni une offre ni une recommandation d’achat ou de vente de titres particuliers, ou de suivi d’une stratégie de placement particulière.

Tout indice mentionné dans le présent document est la propriété intellectuelle du fournisseur concerné (y compris les marques déposées). Les produits basés sur des indices ne sont pas recommandés, avalisés, vendus ou promus par le fournisseur concerné, qui se dégage de toute responsabilité à leur égard.

Tous les investissements comportent des risques, y compris une possible perte en capital. Les informations contenues dans le présent document ne s’appuient pas sur la situation d’un client en particulier. Elles ne constituent pas un conseil d’investissement et ne doivent pas être interprétées comme constituant un conseil en matière fiscale, comptable, juridique ou réglementaire. Avant de prendre une décision d’investissement, les investisseurs doivent solliciter l’avis d’un conseiller juridique et financier indépendant, y compris s’agissant des conséquences fiscales.

Les informations contenues dans cette communication ne constituent pas une recommandation de recherche ou une « recherche d’investissement » et sont classées comme « communication marketing » conformément à la réglementation européenne ou suisse applicable. Cela signifie que ce matériel marketing a) n’a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissement et b) ne fait l’objet d’aucune interdiction de négociation avant sa diffusion.

MSIM n’a pas autorisé les intermédiaires financiers à utiliser ni à distribuer le présent document, à moins que cette utilisation et cette distribution ne soient effectuées conformément à la législation et à la réglementation en vigueur. MSIM ne peut être tenu responsable et rejette toute responsabilité en cas d’utilisation abusive de ce document par tout intermédiaire financier. Si vous êtes un distributeur des fonds d'investissement Morgan Stanley, une partie ou la totalité des fonds ou des actions de fonds individuels peuvent être disponibles pour la distribution. Veuillez-vous reporter à votre contrat de sous-distribution pour obtenir ces informations avant de transmettre les informations relatives au fonds à vos clients.

Il est interdit de reproduire, copier, modifier, utiliser pour créer un document dérivé, interpréter, afficher, publier, poster, mettre sous licence, intégrer, distribuer ou transmettre tout ou une partie de ce document, directement ou indirectement, ou de divulguer son contenu à des tiers sans le consentement écrit explicite de MSIM. Il est interdit d’établir un hyperlien vers ce document, à moins que cet hyperlien ne soit destiné à un usage personnel et non commercial. Toutes les informations contenues dans le présent document sont la propriété des auteurs et sont protégées par la loi sur les droits d’auteur et par toute autre loi applicable.

Ce document peut être traduit dans d’autres langues. Lorsqu'une telle traduction est faite, seule la version anglaise fait foi. S'il y a des divergences entre la version anglaise et une version de ce document dans une autre langue, seule la version anglaise fait foi.

 

Les utilisateurs sont invités à prendre connaissance des Conditions d’utilisation avant d’engager toute procédure, car celles-ci mentionnent des restrictions légales et réglementaires applicables à la diffusion des informations relatives aux produits d’investissement de Morgan Stanley Investment Management.

Les services décrits sur ce site Web peuvent ne pas être disponibles dans certaines juridictions ou pour certaines personnes. Merci de consulter nos Conditions d’utilisation pour de plus amples informations.


Confidentialité    •    Conditions d'utilisation

©  Morgan Stanley. Tous droits réservés.