Insight Article Desktop Banner
 
 
Global Equity Observer
  •  
août 13, 2021

Retour aux fondamentaux

Insight Video Mobile Banner
 
août 13, 2021

Retour aux fondamentaux


Global Equity Observer

Retour aux fondamentaux

Share Icon

août 13, 2021

 
 

10 000 $ croissants à un taux annualisé de 8 % par an deviendraient 14 693 $ en cinq ans, 21 589 $ en dix ans et vaudraient plus de quatre fois plus en vingt ans, soit 46 610 $, ce qui constitue une appréciation réelle significative du capital1. Cette capitalisation est essentielle au succès d’un investissement à long terme, encore faut-il avoir la patience nécessaire. 

 
 

Si le taux de capitalisation est important, la clé réside dans la capacité à persévérer dans la démarche. Nous cherchons donc à investir dans des entreprises dont le rendement du capital d’exploitation est élevé et durable, car, selon notre expérience, ce sont elles qui sont le plus aptes à capitaliser.

Les choses qui comptent

Certaines caractéristiques sont essentielles pour obtenir de tels rendements élevés et durables : le pouvoir de fixation des prix, des actifs incorporels difficiles à répliquer et des barrières à l’entrée élevées, ainsi qu’une présence de premier plan dans des secteurs et domaines offrant un fort potentiel de croissance à long terme. Il est également essentiel d’avoir une équipe dirigeante capable d’allouer les capitaux de manière efficace, de manière à soutenir cette croissance et faire face aux évolutions et ruptures incessantes – il est impossible de capitaliser s’il n’y a pas de croissance.

L’importance du pouvoir de fixation des prix est double. Premièrement, il peut servir de protection à la fois contre l’inflation et contre la déflation. En effet, il permet de répercuter l’inflation des coûts de production sur le consommateur final si ceux-ci augmentent et de maintenir les prix si les coûts liés aux matières premières diminuent. Deuxièmement, le pouvoir de fixation des prix confère un certain contrôle sur la marge bénéficiaire brute de manière à la maintenir stable. Une marge brute élevée (celle de nos portefeuilles internationaux se situe en moyenne à 50 %, contre 26 % pour l’ensemble du marché) traduit un réel pouvoir de fixation des prix. Par définition, quand il n’est pas possible de compenser les phénomènes inflationnistes ou déflationnistes, il est également impossible de maintenir une marge brute élevée.

Les marges brutes élevées contribuent à la pérennité de la croissance. À titre d’exemple, prenons une grande entreprise française de produits de beauté. Sa marge brute est de 70 % et sa marge opérationnelle de 20 %. Cela signifie que 50 % de son chiffre d’affaires sont des coûts d’exploitation (70 % moins 20 %). Ces coûts d’exploitation sont le moteur de l’innovation, des ventes, du marketing, de la recherche et du développement. Cela signifie que l’entreprise peut consacrer, et consacre effectivement 30 % de ses revenus au seul marketing, pour soutenir et développer ses grandes marques internationales, leaders dans leur domaine. Une entreprise ordinaire ne peut tout simplement pas rivaliser, étant donné que la marge brute d’une entreprise ordinaire est en moyenne de 26 %. Si une entreprise ordinaire consacrait 30 % de ses revenus au marketing, elle enregistrerait immédiatement une perte. Les marges brutes élevées ont donc deux fonctions : elles contribuent à maintenir des barrières à l’entrée élevées et à assurer la stabilité des bénéfices.

Les actifs incorporels difficiles à répliquer sont un atout considérable, car ils constituent des barrières à l’entrée élevées et sont durables. Les marques de consommation préférées, qu’il s’agisse de chaussures de sport ou de shampoing, ont généralement derrière elles de nombreuses années d’investissement pour leur création et leur positionnement, leur adaptation à l’évolution des goûts, leur pertinence, leur attrait et leur accessibilité en magasin et en ligne. Les grandes entreprises internationales de logiciels technologiques ont construit des plateformes tellement solides – imbriquées au cœur de tout ce que nous faisons au travail et à la maison – que les frais liés au passage à une solution alternative sont dissuasifs. Pourquoi prendre un tel risque ? Pourquoi prendre en charge de tels coûts ? D’ailleurs, quelles sont réellement les alternatives ? Tant qu’un fournisseur nous procure une solution qui fonctionne et qu’il innove pour qu’elle reste pertinente, nul changement n'est nécessaire. Bien sûr, des perturbations sont inévitables, notamment dans le domaine des technologies, mais ces ruptures contribuent généralement à faire avancer les entreprises les plus puissantes. Les nouveaux acteurs du paiement numérique passent par les canaux des sociétés de cartes de crédit et de paiement existantes – les nouveaux acteurs bénéficient de l’infrastructure en place. Les développeurs de jeux, d’applications et de réseaux sociaux travaillent pour les fournisseurs historiques de systèmes d’exploitation pour ordinateurs de bureau et mobiles. Ils ont besoin d’eux.

Nous investissons dans des entreprises capables de se développer de manière durable sur le long terme, lorsque cette croissance est ancrée dans des fondamentaux solides à des prix justifiés. Nous ne prenons pas le risque d’anticiper une croissance très élevée, indépendamment du prix ou de nous positionner sur des promesses de nouveauté ou sur des entreprises fascinantes, sur le point de faire de grandes découvertes, mais dont les perspectives de rentabilité restent lointaines. Nous voulons veiller à ce que les secteurs et les filières dans lesquels nos entreprises opèrent ou se développent disposent d’une véritable trajectoire de croissance à long terme. Ainsi, nos portefeuilles contiennent des opportunités attractives dans le domaine des paiements numériques, des réseaux d’entreprise, de la beauté et des soins personnels, des technologies médicales, des logiciels financiers et commerciaux, de la santé, de l’hygiène et des solutions environnementales, toutes appuyées par des entreprises établies et leaders à l’échelle mondiale dans leur domaine.

Et les choses qui ne peuvent être ignorées

En outre, pour mieux préserver le potentiel de capitalisation, nous prenons en compte, tout au long de notre processus d’investissement, les risques et opportunités importants que les questions ESG peuvent représenter pour la pérennité des rendements. Par exemple, le fait de négliger l’impact du changement climatique et la nécessité de réduire les émissions de carbone pourrait compromettre à la fois l’avantage concurrentiel et la réputation d’une entreprise. Ne pas développer une image de marque qui parle aux consommateurs exigeant, par exemple, une provenance naturelle, des emballages recyclables, une empreinte carbone réduite ou des étiquetages informatifs, revient à négliger la préservation de l’entreprise. Ne pas investir dans un dispositif adapté pour faire face aux risques de cybersécurité pourrait sérieusement compromettre l’activité et les bénéfices. Ne pas optimiser la culture d’entreprise et les talents en négligeant de favoriser la diversité et l’inclusion fait courir un risque supplémentaire à l’entreprise. Nous abordons ces questions dans le cadre de notre engagement auprès des entreprises plutôt que de nous forger une opinion sur la base de scores ou de données externes.

Où est-ce que ça peut déraper ? Les rendements ne resteront pas durablement à un niveau élevé si les équipes dirigeantes chargées d’allouer les capitaux des actionnaires le font de manière malavisée. Les entreprises très rentables qui nécessitent peu de capitaux – parce qu’elles sont portées par leurs actifs incorporels – génèrent des niveaux importants de trésorerie disponible et disposent de solides bilans à déployer. Tombée entre de mauvaises mains, cette capacité financière peut représenter un risque. En effet, beaucoup d’argent peut être dépensé très rapidement, au mauvais prix, pour les mauvais actifs et pour les mauvaises raisons. La direction peut tenter de masquer un ralentissement de la croissance organique, elle peut chercher à accélérer la croissance des bénéfices à court terme (si elle est incitée à le faire), ou elle peut avoir acquis le bon actif, mais à un coût très élevé.

Comment contrôler cela ? Par l’analyse fondamentale et l’engagement. Nous cherchons à déterminer si leur structure de rémunération est susceptible d’entraîner des comportements court-termistes. Lorsque nous le pouvons, nous rencontrons les dirigeants pour comprendre comment ils envisagent l’allocation du capital (où, comment et pourquoi) et comment ils ont alloué le capital dans le passé, de manière à tirer nos propres conclusions quant aux risques et aux opportunités. Le fait d’être des porteurs à long terme avec une très faible rotation du portefeuille est propice à ce type de dialogue permanent.

Dans un monde où les bavardages financiers journaliers se focalisent sur des graphiques à points, des discussions sur le fait « d’envisager » une réduction des dispositifs de soutien, les salaires hors agriculture, le fouillis des cryptomonnaies, les mécanismes de relance, l’hydrogène ou le lithium-ion, l’inflation transitoire ou persistante, les voyages spatiaux commerciaux, les mauvaises nouvelles qui sont de bonnes nouvelles, les bonnes nouvelles qui sont de mauvaises nouvelles, il est facile de se laisser distraire et de perdre de vue l’essentiel, ce qui porte les rendements à long terme : la puissance de la capitalisation. Or c’est précisément ce que nous nous efforçons de posséder, de vérifier et de revérifier encore et encore : un portefeuille de ces rares entreprises capables de capitaliser sur des rendements élevés et durables de leur capital d’exploitation.

 
 

L’exemple présenté n’est donné qu’à titre d’illustration et ne représente pas les rendements réels du marché. Les données ont été choisies pour illustrer le concept de capitalisation. Ces résultats sont hypothétiques.


 
 

Considérations sur les risques

Il ne peut être garanti qu’un portefeuille atteindra son objectif d’investissement. Les portefeuilles sont sujets au risque de marché, c’est-à-dire à la possibilité que la valeur de marché des titres en portefeuille baisse. Les valeurs boursières peuvent varier quotidiennement en fonction de facteurs économiques ou d'autre nature (par ex. catastrophes naturelles, crises sanitaires, terrorisme, conflits et troubles sociaux) qui ont des répercussions sur les marchés, les pays, les entreprises ou les gouvernements. Il est difficile de prévoir le calendrier, la durée et les éventuels effets négatifs (par ex. liquidité du portefeuille) liés à de tels événements. En conséquence, cette stratégie expose l’investisseur à des pertes potentielles. Nous attirons votre attention sur le fait que cette stratégie peut contenir d’autres types de risques. L’évolution de l’économie mondiale, des dépenses et des préférences de consommation, de la concurrence, de la démographie, des réglementations publiques et des conditions économiques peut pénaliser les sociétés internationales et peut avoir un impact négatif plus prononcé sur la stratégie que si les actifs de la stratégie étaient investis dans un éventail plus large de sociétés.En général, la valeur des actions varie également en fonction des activités spécifiques d’une entreprise. Les investissements sur les marchés étrangers s’accompagnent de risques particuliers, notamment les risques de change, politiques, économiques et de marché. Les actions de sociétés de petites et moyennes capitalisations présentent des risques spécifiques, tels que des gammes de produits, des marchés et des ressources financières limitées, et une volatilité supérieure à celles des entreprises de grandes capitalisations plus solidement établies. Les risques associés aux investissements dans les marchés des pays émergents sont plus élevés que sur les marchés développés étrangers.Les instruments dérivés peuvent augmenter les pertes de façon disproportionnée et avoir un impact significatif sur la performance. Ils peuvent également être soumis aux risques de contrepartie, de liquidité, de valorisation, de corrélation et de marché. Les titres illiquides peuvent être plus difficiles à vendre et à valoriser que les titres cotés en bourse (risque de liquidité). Les portefeuilles peu diversifiés investissent dans un nombre plus restreint d’émetteurs. De ce fait, toute évolution de la situation financière ou de la valeur de marché d’un émetteur donné est susceptible d’entraîner une volatilité accrue. La performance relative des stratégies ESG qui intègrent l’investissement d’impact et / ou des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) peut diverger de celle d’autres stratégies ou d’indices de référence généraux du marché, selon que ces secteurs ou ces investissements ont la faveur ou non du marché. Par conséquent, rien ne garantit que les stratégies ESG produiront une meilleure performance.

 
william.lock
Head of International Equity Team
International Equity Team
 
alistair.corden.lloyd
Executive Director
 
 
Featured Funds
 
 
 
 
 

DISTRIBUTION

Le présent document ne s’adresse et ne doit être distribué exclusivement qu’aux personnes résidant dans des pays ou territoires où une telle distribution ou mise à disposition n’est pas contraire aux lois et réglementations locales en vigueur.

Irlande :MSIM Fund Management (Ireland) Limited. Siège social : The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson's Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande. Enregistrée en Irlande en tant que société privée à responsabilité limitée par actions, sous le numéro 616661. MSIM Fund Management (Ireland) Limited est réglementée par la Banque centrale d'Irlande. Royaume-Uni :Morgan Stanley Investment Management Limited est agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Enregistrée en Angleterre. Numéro d’enregistrement : 1981121. Siège social : 25 Cabot Square, Canary Wharf, London E14 4QA, autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority. Dubaï : Morgan Stanley Investment Management Limited (Bureau de représentation, Unit Precinct 3-7th Floor-Unit 701 and 702, Level 7, Gate Precinct Building 3, Dubai International Financial Centre, Dubaï, 506501, Émirats arabes unis. Téléphone : +97 (0)14 709 7158). Allemagne : MSIM Fund Management (Ireland) Limited Niederlassung Deutschland, Grosse Gallusstrasse 18, 60312 Francfort, Allemagne (Catégorie : Branch Office (FDI) selon § 53b KWG). Italie : MSIM Fund Management (Ireland) Limited, succursale de Milan (Sede Secondaria di Milano) est une succursale de MSIM Fund Management (Ireland) Limited, une société enregistrée en Irlande, réglementée par la Banque Centrale d’Irlande et dont le siège social est situé à The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande. MSIM Fund Management (Ireland) Limited succursale de Milan (Sede Secondaria di Milano) dont le siège est situé à Palazzo Serbelloni Corso Venezia, 16 20121 Milano, Italie, est enregistrée en Italie avec le numéro d’entreprise et le numéro de TVA 11488280964. Pays-Bas : MSIM Fund Management (Ireland) Limited, Tour Rembrandt, 11e étage Amstelplein 1 1096HA, Pays-Bas. Téléphone : 31 2-0462-1300. Morgan Stanley Investment Management est une succursale de MSIM Fund Management (Ireland) Limited. MSIM Fund Management (Ireland) Limited est réglementée par la Banque centrale d'Irlande. France : MSIM Fund Management (Ireland) Limited, succursale de Paris est une succursale de MSIM Fund Management (Ireland) Limited, une société enregistrée en Irlande, réglementée par la Banque Centrale d'Irlande et dont le siège social est situé à The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson's Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande. MSIM Fund Management (Ireland) Limited succursale de Paris dont le siège est situé au 61 rue de Monceau 75008 Paris, France, est enregistrée en France avec le numéro d’entreprise 890 071 863 RCS. Espagne :MSIM Fund Management (Ireland) Limited (Sucursal en España) est une succursale de MSIM Fund Management (Ireland) Limited, société enregistrée en Irlande, réglementée par la Banque Centrale d’Irlande et dont le siège social est situé à The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande. MSIM Fund Management (Ireland) Limited (Sucursal en España), sise Calle Serrano 55, 28006, Madrid, Espagne, est enregistrée en Espagne avec le numéro d’identification fiscale W0058820B.  Suisse :Morgan Stanley & Co. International plc, Londres, succursale de Zurich, autorisée et réglementée par l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (« FINMA »). Enregistrée au registre du commerce de Zurich sous le numéro CHE-115.415.770. Siège social : Beethovenstrasse 33, 8002 Zurich, Suisse, Téléphone : +41 (0) 44 588 1000. Fax : +41(0) 44 588 1074.

États-Unis

Les comptes dédiés gérés séparément peuvent ne pas convenir à tous les investisseurs. Les comptes dédiés gérés conformément à la Stratégie comprennent un certain nombre de titres et ne reproduisent pas nécessairement la performance d’un indice. Les investisseurs doivent étudier attentivement les objectifs d’investissement, les risques et les frais associés à la stratégie avant d’investir. Un niveau d’investissement minimum est requis. Vous trouverez des informations importantes sur le gestionnaire financier dans la partie 2 du formulaire ADV.

Veuillez examiner attentivement les objectifs de placement, les risques, les frais et les dépenses des fonds avant d'investir. Les prospectus contiennent cette information ainsi que d’autres renseignements sur les fonds. Pour obtenir un prospectus, téléchargez-le sur morganstanley.com/im ou appelez le 1-800-548-7786. Veuillez lire attentivement le prospectus avant d’investir.

Morgan Stanley Distribution, Inc. est le distributeur des fonds Morgan Stanley.

NON ASSURÉ PAR LE FDIC | ABSENCE DE GARANTIE BANCAIRE | POSSIBLE PERTE DE VALEUR | NON ASSURÉ PAR DES AGENCES GOUVERNEMENTALES FÉDÉRALES | NE CONSTITUE PAS UN DÉPÔT

Hong Kong : Le présent document est publié par Morgan Stanley Asia Limited aux fins d’utilisation à Hong Kong et ne peut être diffusé qu’auprès d’« investisseurs professionnels » au sens du Securities and Futures Ordinance (décret sur les valeurs mobilières et les contrats à terme) de Hong Kong (Cap 571). Le contenu du présent document n’a été révisé ni approuvé par aucune autorité de réglementation, y compris la Securities and Futures Commission de Hong Kong. En conséquence, à moins que la loi en vigueur ne prévoie des exceptions, ce document ne devra pas être publié, diffusé, distribué ni adressé aux particuliers résidant à Hong Kong, ni mis à leur disposition. Singapour : Ce document ne doit pas être considéré comme faisant l’objet d’une invitation à souscrire ou à acheter, directement ou indirectement, au public ou à tout membre du public à Singapour autre que (i) un investisseur institutionnel en vertu de l’article 304 des Futures Act, chapitre 289 de Singapour (« SFA ») ; (ii) une « personne concernée » (qui comprend un investisseur qualifié) en vertu de l’article 305 de la LFT, et cette distribution est conforme aux conditions précisées à l’article 305 de la LFT ; ou (iii) conformément aux conditions de toute autre disposition applicable de la SFA. Cette publication n’a pas été vérifiée par l’Autorité monétaire de Singapour. Australie : La présente publication est diffusée en Australie par Morgan Stanley Investment Management (Australia) Pty Limited ACN : 122040037, licence AFS n° 314182, qui accepte la responsabilité de son contenu. La présente publication, ainsi que l’accès à celle-ci, est réservée aux « clients wholesale » selon l’acception de ce terme dans la loi sur les sociétés en vigueur en Australie.

Japon : Pour les investisseurs professionnels, ce document est distribué à titre informatif seulement. Pour ceux qui ne sont pas des investisseurs professionnels, ce document est fourni par Morgan Stanley Investment Management (Japan) Co., Ltd. (« MSIMJ ») dans le cadre de conventions de gestion de placements discrétionnaires (« IMA ») et de conventions de conseils en placement (« AAI »). Il ne s'agit pas d'une recommandation ni d'une sollicitation de transactions ou offre d'instruments financiers particuliers. En vertu d'une convention IMA, en ce qui concerne la gestion des actifs d'un client, le client prescrit à l'avance les politiques de gestion de base et charge MSIMJ de prendre toutes les décisions d'investissement en fonction de l'analyse de la valeur des titres et MSIMJ accepte cette mission. Le client doit déléguer à MSIMJ les pouvoirs nécessaires à l'investissement. MSIMJ exerce les pouvoirs délégués en fonction des décisions d'investissement de MSIMJ, et le client s'interdit d'émettre des instructions individuelles. Tous les profits et pertes d'investissement reviennent aux clients ; le principal n'est pas garanti. Les investisseurs doivent étudier attentivement les objectifs d’investissement, la nature des risques et les frais associés à la stratégie avant d’investir. À titre de commission de conseils en investissement pour une gestion conseillée (IAA) ou une discrétionnaire (AMIIMA), le montant des biens assujettis au contrat multiplié par un certain taux (la limite supérieure est de 2,20% par année (taxes comprises)) sera engagé proportionnellement à la durée du contrat. Pour certaines stratégies, des honoraires conditionnels peuvent être compris en plus des frais mentionnés ci-dessus. Des frais indirects peuvent également être supportés, tels que des commissions de courtage pour des titres émis par des personnes morales. Étant donné que ces frais et dépenses sont différents selon le contrat et d'autres facteurs, MSIMJ ne peut pas préciser les taux, les limites supérieures, etc. à l'avance. Tous les clients doivent lire attentivement les documents fournis avant la conclusion et l'exécution d'un contrat. Ce document est diffusé au Japon par MSIMJ, enregistrée sous le n° 410 (Directeur du Bureau des Finances Locales de Kanto (Entreprises d'Instruments Financiers)), membres : la Japan Securities Dealers Association, l’Investment Trusts Association, Japon, la Japan Investment Advisers Association et la Type II Financial Instruments Firms Association.

INFORMATIONS IMPORTANTES

EMEA : Cette communication promotionnelle est publiée par MSIM Fund Management (Ireland) Limited. MSIM Fund Management (Ireland) Limited est réglementée par la Banque centrale d'Irlande. MSIM Fund Management (Ireland) Limited est une société privée à responsabilité limitée par actions immatriculée en Irlande sous le numéro 616661 et dont le siège social est situé à l’adresse The Observatory, 7-11 Sir John Rogerson’s Quay, Dublin 2, D02 VC42, Irlande.

Il n’y a aucune garantie qu’une stratégie d’investissement fonctionnera dans toutes les conditions du marché et il incombe à chaque investisseur d’évaluer sa capacité à investir à long terme, surtout pendant les périodes de détérioration du marché. Avant de réaliser un placement, les investisseurs sont invités à lire attentivement le document d'offre relatif à la stratégie ou au produit. Les divers supports d’investissement présentent des différences importantes dans la mise en œuvre de la stratégie.

Les comptes dédiés gérés séparément peuvent ne pas être adaptés pour tous les investisseurs. Les comptes dédiés gérés conformément à la Stratégie comprennent un certain nombre de titres et ne reproduisent pas nécessairement la performance d’un indice. Avant d’investir, veuillez examiner attentivement les objectifs d’investissement, les risques et les frais associés à la stratégie.

Ce document constitue une communication générale, qui n’est pas impartiale et a été préparé uniquement à des fins d’information et d’éducation et ne constitue pas une offre ni une recommandation d’achat ni de vente d’un titre en particulier ni d’adoption d’une stratégie de placement particulière. Les informations contenues dans le présent document ne s’appuient pas sur la situation d’un client en particulier. Elles ne constituent pas un conseil d’investissement et ne doivent pas être interprétées comme constituant un conseil en matière fiscale, comptable, juridique ni réglementaire. Avant de prendre une décision d’investissement, les investisseurs doivent solliciter l’avis d’un conseiller juridique et financier indépendant, y compris s’agissant des conséquences fiscales.

Sauf indication contraire, les opinions exprimées dans ce document sont celles de l’équipe de gestion du portefeuille, elles sont fondées sur des faits telles qu’ils existent à la date de préparation et non à une quelconque date ultérieure, et ne seront pas mis à jour ni révisées pour tenir compte d’informations disponibles ou de circonstances, ou de changements survenant après la date de rédaction.

Les prévisions et/ou estimations fournies dans le présent document sont susceptibles de changer et pourraient ne pas se matérialiser. Les informations concernant les performances attendues et les perspectives de marché sont basées sur la recherche, l’analyse et les opinions des auteurs. Ces conclusions sont de nature spéculative, peuvent ne pas se concrétiser et ne visent pas à prédire la performance future d’un produit de Morgan Stanley Investment Management en particulier.

MSIM n’a pas autorisé les intermédiaires financiers à utiliser ni à distribuer le présent document, à moins que cette utilisation et cette distribution ne soient effectuées conformément à la législation et à la réglementation en vigueur.

De plus, les intermédiaires financiers sont tenus de s’assurer que les informations contenues dans ce document soient adaptées aux personnes à qui ils le fournissent en termes de leur situation et de leurs objectifs. MSIM ne peut être tenu responsable et rejette toute responsabilité en cas d’utilisation abusive de ce document par tout intermédiaire financier.

Il est interdit de reproduire, copier, modifier, utiliser pour créer un travail dérivé, exécuter, afficher, publier, poster, mettre sous licence, intégrer, distribuer ou transmettre tout ou partie de ce document, directement ou indirectement, ou de divulguer son contenu à des tiers sans le consentement écrit explicite de MSIM. Il est interdit d’établir un hyperlien vers ce document, à moins que cet hyperlien ne soit destiné à un usage personnel et non commercial. Toutes les informations contenues dans le présent document sont la propriété des auteurs et sont protégées par la loi sur les droits d’auteur et par toute autre loi applicable.

Toutes les informations contenues dans le présent document sont la propriété des auteurs et sont protégées par la loi sur les droits d’auteur.

 

Les utilisateurs sont invités à prendre connaissance des Conditions d’utilisation avant d’engager toute procédure, car celles-ci mentionnent des restrictions légales et réglementaires applicables à la diffusion des informations relatives aux produits d’investissement de Morgan Stanley Investment Management.

Les services décrits sur ce site Web peuvent ne pas être disponibles dans certaines juridictions ou pour certaines personnes. Merci de consulter nos Conditions d’utilisation pour de plus amples informations.


Confidentialité    •    Conditions d'utilisation

©  Morgan Stanley. Tous droits réservés.